Famille Voyages

12 conseils avant de partir en voyage avec des enfants

9 juillet 2017

Voyager avec des enfants ! Trop facile… Une fois qu’on est parti… Pour tout vous dire je déteste les quelques jours avant le départ car je dois faire les valises de toute la famille. Prendre la maison ou voyager léger, c’est mon éternel dilemme. Mais avec les années je me soigne… enfin j’essaie.

Les vacances ont commencé hier, les enfants sont partis ce matin en colo, j’ai donc un peu de temps pour vous donner 12 conseils qui me permettent de rester zen avant de partir et pendant le voyage.

C’est parti.

 

1- ANTICIPER l’achat des billets d’avion ou de train

La règle dans l’aérien, c’est premier arrivé, premier servi. Donc plus vous réservez tôt, moins cher sera le billet. 6 mois ou plus. Bon parfois il y a des promos de fou pour ceux qui peuvent partir la semaine d’après ou prévoir 4 mois avant. En gros si vous voulez vraiment aller quelque part, ne vous y prenez pas à la dernière minute.

 

2- VÉRIFIER les formalités

C’est basique mais j’ai déjà vu des familles arriver gaiement à l’aéroport et repartir en sens inverse à cause d’un passeport déchiré ou tout simplement parce qu’elles « pensaient » que la carte d’identité était suffisante.

Il faut VRAIMENT vérifier les formalités avant d’acheter vos billets d’avion.

Carte d’identité ou passeport, visa ou non, vaccin… Faire un passeport ou demander un visa ne s’improvise pas 1 semaine avant de partir, même à Paris.

Et le livret de famille, c’est bien aussi si vous partez sans le papa et que vos enfants portent son nom (et pas le vôtre donc). On ne sait jamais ce qui peut se passer et ça ne prend pas de place.

Astuce

Comme cela a failli nous arriver avant un voyage en République dominicaine, Népoux a mis des alertes dans son agenda 6 mois avant la date d’expiration de chaque passeport. Et on regarde avant chaque voyage aussi… parce qu’on oublie qu’on a les alertes 🙂

 

3- RÉSERVER les hébergements et activités avant de partir

Les vacances c’est la liberté… Et la liberté, pour moi, c’est l’organisation. L’idée n’est pas de blinder le programme parce que… ben ce sont les vacances. Mais les hôtels ou locations et les activités phares que vous ne voulez vraiment pas louper, c’est le minimum. Parcs d’attraction, musées, tour guidé… Cela oblige à penser ses journées en amont mais le gain de temps ensuite est énorme et surtout la tranquillité d’esprit. Arriver devant un musée qui a une heure de queue ou qui affiche complet, c’est chiant décevant.

L’exception qui confirme la règle

L’année dernière nous sommes allés à Orlando. Je voulais donc prendre les entrées pour les parcs avant le départ. Sauf qu’on m’avait dit qu’on pouvait trouver des bons plans sur place. C’est plus ou moins vrai. Il y a effectivement des offres partout mais les prix sont les mêmes. Comme les entrées dans les parcs sont vraiment très chères, j’ai demandé à une Américaine (la gérante d’un magasin dans lequel nous étions à ce moment-là) où se trouvaient ces fameux bons plans. Elle ne savait pas me dire mais elle avait mieux. Un pass annuel pour Seaworld et Aquatica, son parc aquatique. Elle a appelé le service client, a donné son numéro de pass, et nous avons eu 50% sur les 2 parcs. J’ai été un peu méfiante au début car nous ne connaissions pas cette dame et il fallait que je donne mon numéro de carte pour payer les entrées. Mais tout s’est bien passé, nous sommes juste tomber sur une personne généreuse. Sachant qu’en plus le magasin n’était pas celui que nous cherchions (il doit y avoir un magasin bio à Orlando) et que nous n’avons rien acheté.

C’est ce qu’on appelle THE coup de bol !

Réservez quand même avant.

 

4- VARIER les hébergements

Avec des enfants je préfère vraiment les locations surtout quand on reste plus de 3 jours quelque part. Dans les hôtels nous sommes les uns sur les autres (ah les chambres familiales pour réduire les coûts) et il faut trouver un restaurant midi et soir (voire pour le petit-déjeuner aussi s’il n’est pas compris). Quand on a crapahuté toute la journée, l’idée d’aller dans un restaurant bruyant et pas forcément rapide, ça ne fait rêver ni les enfants ni les adultes.

Alors qu’un bon plat de pâtes en pyjama, c’est royal.

Et moins cher.

Pour les locations, je trouve mon bonheur sur Airbnb (nous avions loué un chouette appartement à Londres l’année dernière) mais aussi sur Booking (une maison avec petite piscine en Floride l’été dernier et un appartement à Amsterdam à Pâques). Pour les vacances d’été, je vais utiliser les 2 car je prépare un road trip (ça va être fou) qui va alterner les endroits où nous resterons 3-4 jours et ceux où nous resterons juste une journée.

 

5- COPIER les documents importants

Même si vous faites très attention à vos affaires, tout est possible pendant un voyage. Conservez une copie des passeports de toute la famille avec vous mais également dans un mail, que vous pourrez récupérer partout. Ainsi si vous les perdez ou qu’on vous les vole, vous gagnerez un temps considérable au consulat ou à l’ambassade. Faites également des copies des billets d’avion, des réservations d’hôtels et des activités réservées avant de partir. Ce n’est pas écolo mais bien pratique, surtout quand c’est obligatoire.

Une fois de plus, regardez bien les conditions.

 

6- PRÉPARER les trousses de toilette ET de secours

Avec des enfants, je ne pars pas à l’aventure sur les produits de base, surtout avec un Petit Nain qui a une peau de croco. Une semaine avant de partir je fais un squat’ dans la salle de bain pour voir ce qu’il faut que j’achète. Je vérifie :

  • l’état des brosses à dents + le niveau des dentifrices
  • le niveau des crèmes pour le corps et solaires
  • s’il reste du doliprane, des compresses imprégnées de désinfectant (sert aussi à nettoyer les toilettes publiques), des pansements pour petits bobos, du gel pour les mains, de l’arnica, de l’anti-moustique (pas nécessaire si vous allez faire du ski hein…)

Je prends un maximum de produits en version mini ou pratique (comme le doliprane en dosettes) pour en mettre dans la « pochette de voyage » qui restera tout le temps dans mon sac.

Anecdote

L’année dernière en Floride, Petit Nain jouait au foot, pieds nus (oui c’est pas top), devant notre chambre… Jusque là rien d’anormal.

Sauf qu’il s’est ouvert le pied avec une sorte de clou qui dépassait (et qu’on n’avait pas vu avant…). Après le nettoyage du bobo, on s’est demandé à quand remontait son dernier vaccin antitétanique. Euh… Comme j’ai toujours les carnets de santé, j’ai eu ma réponse. Si c’est trop encombrant, faites juste une copie des pages des vaccins !

 

7- PRÉPARER bis les valises

Quand les enfants partent en colo, c’est simple, il y a le trousseau. Il faut juste vérifier 1 semaine avant qu’il me manque pas un slip sur les 10 demandés. Le reste du temps, soit 99 % dudit temps, je dois faire les valises par moi-même. J’avoue, je n’aime pas du tout ça. C’est long et c’est chiant. Oui chiant, pas besoin de le barrer celui-ci.

Quand les Nains étaient petits, j’avais tendance à prendre la maison.

Tu as vraiment besoin de prendre 12 bodys pour 1 semaine ?

Ben oui, imagine s’il n’y a pas ma lessive là-bas…

Ah oui tiens, comment je fais si je ne trouve pas la même lessive. Vaut mieux que je la prenne aussi…

Et n’oublie pas le matelas pour mettre dans le lit parapluie…

Voilà voilà.

Avec le temps, ça va mieux. Et comme on est limité en poids en avion, il a bien fallu rationaliser 🙂

Donc le contenu de la valise dépend de la destination et de la possibilité de faire des lessives ou non, plus que du nombre de jours sur place.

Pour l’été, si je peux faire au moins une lessive, je vais prendre le nécessaire pour 4 jours soit

  • 4 slips + 4 paires de chaussettes
  • 4 tee-shirts
  • 2 shorts (ou jupe/robe/short pour les filles)
  • 1 maillot de bain + 1 tee-shirt anti-UV
  • 1 gilet
  • 1 doudoune sans manche et un foulard pour les endroits plus frais
  • 1 casquette
  • 1 paire de chaussure de marche (ou baskets) + 1 paire de sandale
  • 1 pyjama

Pour l’hiver, c’est plus compliqué car je ne fais pas de lessive donc il faut prévoir 7 jours (sans compter les affaires de ski, il faudra que je fasse un article spécifique).

  • 7 slips + 7 paires de chaussettes
  • 5 tee-shirts
  • 1 pantalon + 2 bas de jogging (ou jupe/robe/pantalon pour les filles)
  • 1 gilet polaire
  • 1 paire de chaussure de marche (ou baskets)
  • 1 pyjama

Pour les grands, c’est le même principe !

Et comment on met tout cela dans la valise ?

En les roulant. J’ai essayé cette technique l’année dernière et depuis je l’ai adoptée.

 

8- PRÉPARER ter les sacs à dos

Si les enfants sont assez grands pour le faire eux-mêmes, qu’ils le fassent, ils ne pourront pas se plaindre d’avoir oublié quelque chose.

Après tout dépend de leur âge, mais d’une manière générale, je vérifie qu’il y ait :

  • de quoi les occuper : nous achetons toujours un magazine avant de partir, ça fait partie du voyage. Mais cela ne dure pas bien longtemps. Pour les plus petits, il faut prendre des coloriages (avec des crayons ou des feutres), des livres… J’aime bien leur mettre 1 ou 2 jeux de cartes. Nous commençons toujours par jouer ensemble à Uno, Dooble ou à un jeu Djeco… Ca peut durer une bonne heure. Ensuite les tablettes, consoles ou MP3 prennent le relais. Parce que les parents aussi sont en vacances 🙂

Pendant les longs voyages, je suis beaucoup moins stricte concernant les écrans : les enfants y jouent BEAUCOUP.

  • de quoi grignoter : je prépare un sandwich, des tomates cerises, un petit paquet de chips, une compote à boire, quelques bonbons et une petite gourde d’eau si nous partons en train. Plutôt biscuits, compote, bonbons et eau en avion.
  • les basiques : lunettes de soleil, casquette et doudou pour le Petit Nain qui aime bien les prendre (les 3 hein) quand c’est un peu trop long à son goût).

 

9- CHOISISSEZ des tenues confortables et une tenue de rechange pour les enfants

Les vêtements doivent être adaptés au transport plus qu’à la température avant et après.
La tenue idéale des Nains
Tee-shirt – bas de jogging – chaussettes – basket. Et un gilet car on ne sait jamais s’il fera chaud ou froid dans le train ou dans l’avion.
Je prends également une petite écharpe légère au cas où la clim est vraiment forte. S’il fait très chaud à l’arrivée, je prévois des shorts dès la cabine de l’avion (ou dans le train) ou on se change une fois les valises récupérées.
Même si c’est encombrant, je ne fais pas l’impasse sur la tenue de rechange des Nains. Un accident (vomi, plateau repas, coca…) est vite arrivé. Un tee-shirt et un bas chacun et hop je pars sereine.

Anecdote

Mes enfants n’ont pas particulièrement le mal des transports mais les 2 ont vomi au moins une fois en voiture (quand ils étaient dans des sièges auto… les bien chiants – oui encore – à déhousser et encore plus à remettre ensuite. Vous voyez bien de quoi je parle hein). J’étais bien contente d’être en voiture (et pas dans la cabine d’un avion) et d’avoir de quoi les changer à portée de main plutôt que de déballer la valise en urgence (sur l’autoroute, c’est tellement plus sympa).

10- PRÉPARER votre sac à dos (ou la valise cabine) en dernier

Un peu comme la voiture-balai hein.

Avec le temps, mon sac est de moins en moins lourd (et le leur de plus en plus… gniarf gniarf, gniarf). Et en avion je préfère la valise cabine au sac surtout depuis que je prends le gros appareil photo et l’ordinateur portable. J’y glisse :

  • ma mini-trousse de secours : avec les indispensables en version mini : désinfectant, pansements, dosettes de doliprane, mouchoirs en papier, brumisateur
  • ma pochette avec tous les documents importants
  • les vêtements de rechange des enfants
  • mon ordinateur portable (pour vous raconter tout ça et aussi pour les films qui vont occuper les enfants pendant le voyage mais aussi certains soirs)
  • mon appareil photo
  • mon livre du moment

11- NE PLUS OUBLIER les trucs qu’on a tendance à oublier

  • l’adaptateur pour les prises
  • un max de films dans les tablettes / ordi pour le voyage et les soirées où vous aurez envie de vous reposer
  • la batterie externe du téléphone
  • une deuxième carte photo
  • et l’appli de la compagnie aérienne si on prend l’avion, c’est bien utile s’il y a des imprévus

 

Le jour J

12- PRENDRE de l’avance

N’arrivez pas à l’aéroport à la dernière minute sauf si vous avez fait votre enregistrement en ligne avant. Si vous ne l’avez pas fait, mieux vaut être présent au début de l’enregistrement pour être sûr d’être tous ensemble dans l’avion. Ensuite, il faut passer le contrôle des passeports et des bagages cabine, et aller jusqu’à la porte d’embarquement. Cela peut durer un certain temps donc à moins de vouloir piquer un sprint après les contrôles qui peuvent s’éterniser, prévoyez large. Il y a de plus en plus d’aires de jeux dans les aéroports donc ils trouveront bien de quoi s’occuper pendant que vous lirez votre 1er magazine.

 

Si vous avez d’autres astuces pour un voyage serein avec des enfants, n’hésitez pas à le dire en commentaire.

BONNES VACANCES

12 conseils avant de partir en voyage avec des enfants
Notez cet article

Vous aimerez peut-être

Aucun commentaire

Laisser un commentaire