Famille Voyages

Barcelone en famille : conseils pratiques et itinéraire

26 avril 2018
Une bien jolie porte verte dans la cour de Tropico, un brunch barcelonais

Chaque année, nous choisissons une capitale ou une grande ville pour les vacances de Pâques. Après Londres en 2016 et Amsterdam en 2017, nous sommes allés chercher le soleil – entre autres – à Barcelone.

Népoux et moi y étions déjà allés en 2005, avant les Nains. C’était même notre premier voyage (enfin weekend ;)). Je n’ai pas vraiment pu m’en inspirer pour notre voyage en famille car j’ai quasiment tout oublié de ce weekend (sauf Népoux 😛 ).  Je me souviens juste avoir été très assez désagréable avec lui quand il a essayé de me réveiller gentiment car il était temps d’aller diner… Erreur…

Mmmm

Ben tu n’as qu’à aller dîner tout seul… aurait été ma réponse à sa tentative de réveil.

Voilà, voilà…

Bon il ne pourra pas dire qu’il ne savait pas avant de faire un enfant (oui parce qu’on s’est marié après !).

Bref, nous avons pris nos Nains et sommes retournés dans cette jolie ville pour 6 jours.

 

Le programme

Jour 0 : arrivée à Barcelone (tard)

Jour 1 : installation et match de foot Barcelone-Valence au Camp Nou

Jour 2 : balade à vélo, Tropico, château de Montjuic et balade dans les jardins

Jour 3 : La Sagrada Familia, Grandja Petibo, Les Ramblas

Jour 4 : Casa Battló, Passeig de Gracia, Brunch & Cake by the sea, Fondation Miró, dîner tapas

Jour 5 : pique-nique à la plage de Bogatell, Casa Vicens et Park Güell

Jour 6 : brunch chez Ugot et retour à Paris

Chaque lien mènera à une page avec le détail des journées.

 

La carte pour visualiser tous les endroits où nous sommes allés

 

Quelques conseils pratiques à lire avant ou pendant

Quand aller à Barcelone ?

Toutes les saisons ont leurs avantages mais j’avoue que le printemps est ma saison préférée (pas seulement à Barcelone d’ailleurs). Normalement il fait beau et suffisamment chaud pour se balader en tee-shirt et visiter sans souffrir de la chaleur. Ça c’est normalement.

Pour nous, cela a commencé par une journée de pluie. Enfin jusqu’à 16h30. Le lendemain c’était l’été, moins le surlendemain et super après… et je sais que cela a continué ensuite.

Bref le printemps c’est presque parfait.

Septembre, octobre sont des mois très agréables également. Donc la Toussaint est une bonne option en famille, il faut quand même prévoir un peu de pluie.

Si c’est la chaleur que vous cherchez, l’été sera parfait mais vous ne serez pas les seuls et vous aurez vraiment très chaud.

 

Pour aller à Barcelone, train ou avion ?

En avion, il faut : le trajet pour aller à l’aéroport 45 min + l’attente à l’aéroport 1h min + le retard du vol 1h + 1h30 de vol + l’attente des valises 20 min + le trajet jusqu’à l’appart 30 min. Grosso modo 5h.

En train, il faut 6h plus les trajets pour aller à la gare (30 min) et à l’appart (10 min à pied).

J’avais envie de prendre le train, en mode slow travel et bon marché (370 € aller-retour pour 4). Mais ça, c’était avant l’annonce de la grève. Avant que mon train soit annulé comme 4 autres sur 5 sur les 2 jours de grève. Pour ne pas perdre nos vacances, j’ai acheté des billets d’avion (et vite, car il ne restait pas grand choix), 1 jour plus tôt.

Merci la grève SNCF pour le stress et le coût en plus  👿

 

Transfert depuis et vers l’aéroport de Barcelone

Si nous étions arrivés en train, nous serions allés à notre appartement à pied (grrrr).

En arrivant à l’aéroport, nous avions plusieurs options pour aller chez notre ami qui nous hébergeait pour la nuit avant de récupérer notre appartement :

  • bus + métro environ 1h – compris dans une des cartes de métro (T70/30)
  • bus aéroport : 20-30 minutes – 5,90 € par personne
  • taxi ou Cabify (Uber local) : 20 minutes – 31 € / 20 € (nous avons utilisé le taxi à l’aller et le Cabify au retour)

En arrivant, il était tard, nous avons pris le plus rapide à savoir le taxi. Nous avons découvert Cabify ensuite.

 

Se loger à Barcelone : appartement ou hôtel

Définitivement appartement avec les Nains. Pour le côté pratique et pouvoir prendre quasiment les 2/3 des repas à la maison.

J’ai commencé mes recherches par Airbnb et Booking.com comme d’habitude. Un de mes amis habitant à Barcelone, il m’a conseillé Lanatrip. Les appartements étaient mieux et pas plus chers. Notre choix s’est porté pour un loft près de la place d’Espagne dans le quartier de Sants. C’est un quartier calme, sans attraction particulière mais avec le parc Joan Miró juste à côté, parfait pour les Nains, à 2 pas de la place d’Espagne et très bien desservi en métro.

 

Se déplacer dans Barcelone

Métro, bus, tram

Le réseau de transport public de Barcelone est très pratique et permet d’aller partout – même à la plage !!! – rapidement et facilement.

Il existe 2 types de carte qui permettent d’utiliser l’ensemble du réseau métro, bus, tramway et train autour du centre ville :

  • les cartes qui peuvent être partagées par plusieurs personnes T10 (10 trajets), T70/30 (70 trajet sur 30 jours)
  • les cartes T50/30 (50 trajets sur 30 jours) + T dia (qui veut dire jour en français) et Holà BCN (bonjour Barcelone) qui sont personnelles et qui permettent de faire des trajets illimités sur un certain nombre de jours

Après étude approfondie de Népoux, expressément mandaté sur le sujet, et conseils auprès du fameux ami barcelonais, nous avons opté pour une carte de 10 trajets, la T10. Elle permet, comme son nom l’indique, d’effectuer 10 trajets quelque soit le nombre de personnes qui l’utilisent.

Bon à savoir

  • une fois validé, votre billet est valable 75 minutes, ce qui signifie que vous pouvez très bien combiner les transports et n’utiliser qu’un seul billet pour cela. C’est très pratique et nous avons pu en bénéficier plusieurs fois, que ce soit parce que nous avons enchainé métro et bus ou parce que nous avons passé moins d’une heure entre 2 trajets.
  • le billet simple coûte 2,20 euros par trajet, trop cher.
  • l’accès est gratuit pour les enfants de 0 à 3 ans (pas pour nous donc)

Pas facile d’être sûr du nombre de billets dont on a besoin par jour avant de l’avoir fait mais ça vaut le coup de l’estimer car on passe du simple au double. J’ai donc fait le calcul en rentrant pour voir si nous avions vraiment choisi la meilleure carte.

Pour notre programme, nous avons utilisé 12 tickets les jours 2, 3 et 5 et 16 le jour 4, soient 52 tickets en tout.

  • T10 : il en faut 6 : 6 cartes x 10,20 = 61,20 € (et 8 tickets perdus) ou 5 cartes + 2 tickets : 5 x 10,20 + 2 x 2,20 € = 55,40 €
  • T70/30 : 60,90 €
  • Holà BCN 4 jours : 4 cartes x 27,07 € = 108,28 € (vous aurez 10 % en les achetant à l’avance sur le site Visit Barcelona Tickets)
  • T dia : 4 cartes x 4 jours x 8,60 € = 137,60 €
  • T50/30 : 4 cartes x 43,50 € + 2 tickets x 2,20 € = 178,40 €

Conclusion

Népoux a bien travaillé 🙂

La T10 est la carte la plus simple et celle avec laquelle on s’en sort bien car nous avons aussi pris des Cabify pour les trajets aéroports et le premier jour. Si vous prenez les transports pour l’aéroport, la T70/30 les inclut, donc là ça devient vraiment la plus intéressante. Les cartes personnelles sont trop chères.

 

Taxi ou Cabify

Comme dans les villes où cela existe, les cab sont meilleurs marchés et plus pratiques que les taxis, excepté peut-être à l’arrivée, quand on ne connait pas. Uber vient juste d’arriver à Barcelone et n’est pas encore très développé, mieux vaut télécharger l’appli Cabify.

 

Les applis à charger

  • Cabify donc
  • Citymapper : mieux que toutes les cartes locales, il vous donne le trajet, le temps (la base quoi) mais aussi où vous placer dans le métro pour être au plus proche de la sortie, et même la sortie à prendre. PARFAIT. (citymapper le site).

 

Les courses

C’est très facile de trouver des magasins d’alimentation entre les Condis relativement complets et les multiples petits Mercats et Supermercats pour l’appoint. En revanche pour le bio c’est plus compliqué car il n’y en a pas dans les magasins classiques. Nous en avons trouvé un par hasard à quelques pas pour les fruits, légumes et produits de base.

Les parcs

Avec les Nains, surtout le Petit, il est utile, voire nécessaire, d’avoir un parc à proximité pour jouer au ballon. Je ne choisis pas l’appartement en fonction mais la présence du parc Joan Miró juste à côté était un gros plus. Et cela n’a pas loupé, chaque jour, au moment du déjeuner, Petit Nain voulait savoir à quelle heure nous allions rentrer pour pouvoir y aller 🙂

Et dans un coin du parc, La Femme et l’Oiseau, de Joan Miró.

Le parc Joan Miro à Barcelone

 

Il y en a beaucoup plus ou moins grands, ça peut être un plus pour les enfants.

 

Si vous avez d’autres conseils pratiques, n’hésitez pas à les partager en commentaire.

Et si vous voulez un coup de main pour organiser votre séjour, n’hésitez pas à visiter www.Barcelonawink.com Vous trouverez de bonnes idées et vous pourrez les réserver directement sur le site 🙂

 

Bon ben y’a plus qu’à vous raconter la vie à Barcelone 🙂

 

Barcelone en famille : conseils pratiques et itinéraire
5 (100%) 1 vote

Vous aimerez peut-être

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Contenu protégé