Recettes

Une bien bonne galette des rois

21 janvier 2018
la galette des rois

La galette des rois est une tradition que je veille à suivre chaque année. Scrupuleusement. Parce que c’est important de suivre les traditions… Oui, enfin, c’est surtout très bon.

Avant, il y a bien longtemps, je l’achetais toute faite. Jusqu’au jour où quelqu’un m’a dit qu’en fait c’était très simple et que je devais essayer. Peut-être pas la pâte feuilletée hein, mais la frangipane, ce n’est pas sorcier.

Je confirme, c’est hyper simple.

Bon, j’ai testé plusieurs recettes, j’en ai raté quelques unes (la frangipane, trop liquide, sortait de tous les côtés).

Ma galette n’était certes pas aussi belle que celle des pâtissiers mais elle était bonne et c’était déjà bien.

Et puis cette année, j’ai suivi la recette de Anne alias Papilles et Pupilles, et une fois de plus, ça change tout. J’ai jeté mon ancienne recette au feu et puis hop j’en ai refait une autre.

Je vous livre la recette, avec mes petits changements.

  • 2 pâtes feuilletées (j’en ai essayé plusieurs mais pour moi c’est Picard qui fait les meilleures)
  • 80 g de sucre
  • 2 œufs
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 10 g de maïzena
  • 10 cl de lait d’amande (ou de lait de vache)
  • 150 g de poudre d’amandes
  • 50 g de beurre
  • 1 cuillère à soupe de rhum (pas obligatoire mais ça parfume bien)
  • 1 cuillère à café d’extrait d’amandes amères
  • 1 peu de lait pour dorer la pâte
  • 1 à 2 fèves.

Pour commencer

Sortir le beurre du frigo de façon à ce qu’il soit mou quand vous allez commencer à faire la recette, ainsi que les pâtes feuilletées si elles sont surgelées (mais pas 1h avant non plus car si elles sont trop décongelées, le papier s’enlève mal).

Battre les 2 œufs et le sucre. Délayer la maïzena dans le lait froid puis ajouter au mélange oeufs-sucre. Faire cuire le mélange à feu doux en remuant tout le temps avec une cuillère en bois. Le mélange va épaissir au fur et à mesure, jusqu’à ébullition. Laisser épaissir encore un peu en dehors du feu.

Mettre la crème obtenue dans un récipient. Ajouter la poudre d’amandes et le beurre mou en morceaux, l’extrait d’amandes amères et le rhum.

Préchauffer le four à 200°C.

Mettre une des deux pâtes feuilletées, sans enlever le papier qui est fait pour la cuisson, sur la plaque du four. Etaler la crème d’amandes – de façon plus ou moins homogène –  sans en mettre sur les bords pour pouvoir les souder avec la pâte du dessus (1 à 2 cm), et déposer la ou les fèves (plutôt vers les bords pour ne pas les trouver trop vite). Mouiller légèrement les bords du bout des doigts.

Prendre la 2ème pâte, toujours avec son papier cuisson, et recouvrir celle avec la garniture. Enlever le papier (c’est là que l’exercice est difficile si la pâte est trop décongelée). Remonter les bords du dessous sur la pâte du dessus pour fermer la galette. Souder du bout des doigts (comme si la pâte ne faisait plus qu’une). Pour être sûre que rien ne sortira, je fais des petits stries avec la pointe retournée d’un couteau sur les bords.

Pour faire comme les chefs, dessiner des ronds ou des arcs de cercle en partant du milieu.

Dorer avec le lait, sans toucher les bords.

Enfourner en bas pendant 40 min environ en surveillant.

Astuce bien utile

La galette est cuite lorsqu’elle ne plie plus quand vous essayez de la soulever.

 

Essayez de ne pas la manger dès la sortie du four, c’est meilleur quand c’est tiède.

#MIAM

la galette des rois

Une bien bonne galette des rois
5 (100%) 1 vote

Vous aimerez peut-être

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

error: Contenu protégé