Famille Voyages

Citytrip en famille à Barcelone : un match de foot au Camp Nou

29 avril 2018
Les Nains à Camp Nou à Barcelone

Chaque année nous faisons un citytrip en famille. Et chaque année, je fais la tournée des blogs pour préparer notre programme et optimiser notre temps. Je n’aime toujours pas partir à l’aventure, encore moins quand le séjour est court. Je repère tout ce que me plait au fil des pages, coffee shops et restaurants compris, et après j’assemble mes journées.

Dans les incontournables, La Sagrada Familia, La Casa Batlló, le Park Güell… Et une demande spéciale des Nains : assister à un match de foot au Camp Nou.

Sérieusement ?
Ben oui, c’est un stade mythique.
Ah. Et ??
#MèreInculteEnFoot

 

Notre arrivée à Barcelone

J’ai réservé notre appartement du samedi 14 au jeudi 19 avril. Notre train Paris-Barcelone doit arriver à destination à 16h15. Le match de foot Barcelone-Valence est prévu dimanche 15 à 19h. Jusque là tout va bien, la grève SNCF n’a pas encore été annoncée.

Evidemment mes trains aller ET retour roulent des dates de grève ! Je déteste la SNCF mais j’espère que les trajets internationaux ne seront pas concernés.

Une semaine avant notre arrivée, j’apprends, par hasard, que le match est avancé au samedi après-midi 16h30.

What ? comme diraient les Nains.

Ça ne va pas du tout, notre train arrive au moment où le match commence… Au prix des places, comment vous dire, ce n’est pas du tout une bonne nouvelle. Car évidemment, impossible de se faire rembourser (les fameuses petites lignes que personne ne lit jamais sont très claires : le changement de date d’un match n’est pas une cause de remboursement). Comment faire ? Partir plus tôt ?

J’ai appris, quelques jours après, que notre train était supprimé. 2 jours avant le départ. Bon soit on trouve un autre moyen de transport, soit on annule tout et on essaie de revendre les places. Je n’ai pas très envie de tout annuler, nous partons donc en avion, un jour plus tôt.

Nous sommes arrivés à Barcelone le vendredi soir tard (merci Vueling pour le retard d’1h30 au décollage). Afin de limiter les coûts, nous avons campé chez un ami barcelonais. Nous prenons congé le lendemain matin pour nous rendre à notre appartement.

Le hasard a cette fois bien fait les choses car il est à 15 minutes de marche de chez lui, même pas besoin de prendre un taxi.

 

Le loft Miró

Le loft Miró se trouve dans le quartier de Sants, un quartier résidentiel tranquille, idéal pour nous, et très bien desservi. Il est bien caché, au fond de la petite cour d’un immeuble. Bonne nouvelle, il est exactement comme sur les photos. Et c’est plutôt cool.

En bas, la chambre des Nains, leur salle de douche, la cuisine ouverte sur le salon-salle à manger et la petite terrasse (qui sera toujours à l’ombre, dommage).

 

En haut, notre chambre et la salle de bain. Seul point négatif de cette location, le propriétaire ne laisse pas de bouchon pour la baignoire. Il doit penser qu’on va prendre 18 bains par jour !!! Pas très grave mais mesquin étant donné le prix de notre séjour (un peu plus de 900 € pour les 5 nuits).

Les Nains avaient très envie de prendre celle-là, mais elle n’a pas de porte, donc même pas en rêve.

 

Avant de tout ranger, il faut remplir le frigo. Il y a un supermarché Condis juste au coin, un magasin bio un peu plus loin et même une boulangerie qui fait de très bons croissants mais dont les vendeurses ne parlent pas français (les losseuses :)). Mon espagnol se limitant à Hola! Qué tal, il a fallu improviser en langage des signes.

Ce sera parfait pour nos petits déjeuners et dîners. Nous déjeunerons en ville.

 

Un match au Camp Nou

Nous rejoignons le stade mythique (oui bon c’est un stade de foot) avec un Cabify (voir mes conseils pratiques). Les places les moins chères étant déjà très chères, nous n’avons pas fait les fines bouches. Nous sommes donc tout en haut, là où les joueurs sont tous les mêmes pour moi. Les Nains les reconnaissent à leur numéro (autant vous dire que ça ne m’aide pas). Nous étions également tout en haut quand nous avons assisté à un match de base-ball à San Francisco, sauf que les billets avaient coûté 5 $. Là ça coûte un bras. Tu as quand même la vue d’ensemble 🙂

Une fois l’ascension terminée (au moins 4 étages), nous arrivons à nos places qui sont à… l’extérieur.

Il n’y a pas de toit et il pleut…
Je vous laisse imaginer mon agacement énervement manque d’enthousiasme à l’idée de passer 2h sous la pluie pour un match de foot…

Heureusement, le Dieu du foot a beaucoup d’influence sur Dame Nature à Barcelone : la pluie s’est arrêtée au début du match. Pour ne plus tomber pendant le reste notre séjour.

Les Nains ont bien sûr adoré ce moment.

 

Grand Nain avait déjà eu la chance d’assister à des matchs au Parc des Princes et au Stade de France. Pour Petit Nain, c’était la 2e fois, vous imaginez le kiff.

Le match était intéressant (comprendre il y a eu des buts) et même si je ne suis pas fan de foot, j’avoue que je me prends au jeu à chaque fois que je vais dans un stade.

Le Barça a gagné 2 buts à 1 (buts de Suarez et du Français Oumtiti – enfin je crois).

Bon ça c’est fait, on va pouvoir reprendre un séjour en famille normal.

 

Demain c’est balade à vélo avec Julie et ascension de Montjuic.

Retrouvez l’itinéraire complet et mes conseils pratiques pour organiser un séjour en famille à Barcelone ici.

Citytrip en famille à Barcelone : un match de foot au Camp Nou
5 (100%) 1 vote

Vous aimerez peut-être

4 commentaires

  • Répondre Les p’tits touristes 30 avril 2018 at 23 h 12 min

    Super article ! Votre logement est magnifique et heureusement qu’il n’a pas plu pendant le match (en même temps il fait (presque) toujours beau à Barcelone) ☀️

    PS : le but du français c’est Umtiti 😜

    • Répondre Stéphanie 22 mai 2018 at 23 h 34 min

      merci 😉

  • Répondre isa-monblogdemaman 22 mai 2018 at 15 h 14 min

    Bravo pour le match de foot. C’est typiquement le genre de choses exceptionnelles que j’adore faire en voyage. Le j’ai vécu plus que le « j’ai vu ». J’imagine que ça restera un souvenir magique pour les garçons.

    • Répondre Stéphanie 22 mai 2018 at 23 h 34 min

      oh oui 🙂 mais Gaudi arrive quand même en premier pour Grand Nain

    Laisser un commentaire

    error: Contenu protégé