Famille

Mes idées pour les anniversaires des enfants

22 janvier 2017
anniversaire Théo pour ses 11 ans avec les copains

Le mois de janvier est très actif dans notre famille. Pas le temps de se remettre des fêtes de noël et du nouvel an, il faut fêter les anniversaires des nains. Oui les 2. Outre la provision de cadeau à faire (on essaie de faire les achats de Noël et des anniversaires en même temps), chacun réclame sa fête d’anniversaire avec les copains (pas de copines, que des mecs, presque toujours les mêmes, depuis 7 ans pour le grand…). Du coup, on est devenu champions es goûter de fous.

 

1- Théo 11 ans CM2, 7 anniversaires avec les copains

5 ans

Nous avons commencé les anniversaires avec les copains en moyenne section, pour les 5 ans. L’année d’avant Noé était né, gâchant offrant à son frère son plus beau cadeau.

C’était l’affreuse l’époque de Cars 2. Je crois que nous l’avons vu 812 fois… à peu près.

C’était donc le thème rêvé pour des petits garçons. Je me souviens avoir cherché des idées sur internet : jeu de l’oie géant, coloriage… J’y ai passé quelques heures en préparation et le soir d’avant nous avons démonté l’appartement pour voir si mon jeu géant rentrait. Quand on connait mon appartement (moins de 50 m2, optimisé au maximum), ça relève de la grande folie. Les enfants étaient ravis, et nous HS. Il faudra trouver plus simple l’année prochaine.

Investissement

du temps et du papier + le petit sac pour chacun en partant. Je ne voulais pas mettre des bonbons pour ne pas les encourager à manger des sucreries… Temps de la résolution : pffff ! Compter quelques sachets individuels, une sucette, un pokemon : quelques euros.

 

6 ans

Nous avons lancé les chasses au trésor, mais pas n’importe quelle chasse, une chasse en extérieur, chez les commerçants du quartier. Nous avons caché indices et petits cadeaux dans le bar d’à côté, chez le marchand de journaux, chez l’opticienne

Ils n’ont pas vraiment réalisé le souk que pouvaient mettre 7 enfants de 6 ans en moins de 2 minutes.

On a même voulu cacher un indice au commissariat, mais les policiers n’ont pas voulu (pouce en bas :)). Et nous sommes partis avec 7 enfants arpenter les rues et le square. Le tout en janvier. Les autres parents étaient admiratifs. Et nous encore HS le soir.

Investissement

les petits cadeaux dans chaque cachette, environ 20 € pour 6 enfants + le petit sachet de fin

7 à 9 ans

Nous avons gardé le concept les 2 années suivantes, mais il fallait trouver une base parce que je n’avais ni le temps, ni la créativité pour tout inventer à chaque fois. En cherchant un peu, j’ai découvert le site chasseotresor qui propose des kits très bien faits pour les parents fainéants en manque d’imagination !

Le principe est simple :

  • sélectionnez l’âge de votre enfant
  • déroulez les thèmes (il y en a pour les filles et les garçons et même des gratuits)
  • sélectionnez le thème qui plaira à votre enfant
  • payez et téléchargez votre kit

Même si le site annonce 30 minutes de préparation, je vous conseille de ne pas vous y prendre la veille car le kit comprend une vingtaine de pages entre l’intrigue, les énigmes et les défis sportifs qui permettent d’alterner entre réflexion et défoulement (ça permet de faire durer la chasse plus longtemps et aussi de les fatiguer un peu :))

C’est original, bien fait, il y en a plutôt plus que pas assez et… vous n’êtes pas obligé de dire que vous l’avez téléchargé !

Ainsi Théo est ses copains, fans de foot, ont notamment mené une enquête au stade : au début nous les faisions tous jouer en même temps puis nous avons fait 2 équipes pour que ce soit plus motivant. Entre  les indices dans l’immeuble et les défis à l’extérieur, ils ont beaucoup couru, et nous aussi. Je crois qu’on s’est fait remarqué une fois de plus dans le quartier avec notre bande d’enfants surexcités qui couraient en hurlant.

En janvier, normal.

Investissement

10 € la chasse, je trouve que c’est très bon marché. Et si vous en prenez 2 (ce que j’ai fait l’année suivante), vous avez 10 % de réduction.

10 ans

Ras le bol des chasses au trésor, trouvons une autre idée, de préférence sans soirée de préparation avant. Cette année-là (je chantais pour la première fois… oups je m’égare) les dessins animés ont laissé place aux jeux vidéos, à mon grand désespoir. J’aurais pu ne pas acheter de consoles, mais c’est difficile de résister à la pression de l’époque. J’ai donc cherché une idée autour des jeux vidéo.

A Paris, nous avons La Tête dans les Nuages, une grande salle de bornes d’arcade. Ils ont une formule anniversaire qui m’a paru tout-à-fait adaptée : 12 jetons par enfant pour jouer, une salle à disposition pendant 1h30 avec gâteau d’anniversaire, boissons et bonbons. La salle est bien pratique surtout pour poser les manteaux

On est toujours en janvier, hein, avec bonnets, écharpes, tout plein de trucs à perdre.

Au début ils courent partout, ne sachant pas par quoi commencer. Puis ils commencent à tester certains jeux vidéo. Comme ils se connaissent depuis 6 ans pour la plupart, ils ont beaucoup joué sur des jeux à plusieurs (mini-bowling, baby foot, air hockey (un jeu de palets dont je ne connaissais pas le nom avant de l’écrire sur le blog) et ont donc fait durer leurs jetons très longtemps.

Au bout d’1h30, il faut libérer la salle, je me suis donc retrouvée assise au milieu de la salle avec une montagne de vêtements autour de moi. Ils ont adoré. Nous étions quand même HS le soir 🙂

Investissement

la première formule à 19,50 € par enfant est à mon sens suffisante même si on rajoute 1 ou 2 jetons par enfant à la fin et on est resté bien plus qu’une heure 30 sur place.

11 ans

Plus moyen de faire 2 années de suite la même chose, c’est reparti pour la prise de tête les séances de créativité. Chaque année pendant les vacances de Noël, entre les recherches pour les anniversaires et les vacances de Pâques, je passe plusieurs heures à surfer. Je ne dirai pas que mon Népoux ne m’aide pas, non… mais c’est plutôt à l’étape d’après qu’il intervient, en mode « Tu peux me chercher ça ou ça » pendant que je continue à mettre en place.

De là à dire que c’est un truc de maman…

Cette année nous n’avons pas eu à réfléchir bien longtemps. La mode est au Laser Game depuis plusieurs mois. Théo en a fait 3 l’année passée. J’ai vite fait le tour des structures parisiennes, elles sont plus nombreuses en banlieue. Je voulais choisir un centre qu’il n’avait pas encore fait… Encore aurait-il fallu qu’il se souvienne des noms ou que les sites mettent des photos explicites. De toute façon, au final, je n’ai pas eu le choix.

Le premier que j’ai appelé m’a donné une dispo un week-end sur tout le mois de janvier : dimanche 14 à 21h. Euh pour des enfants, c’est pas hyper pratique. Il m’a répondu qu’il n’y avait rien d’autre et que globalement je devrais être contente parce que les gens réservent en général 3 mois à l’avance. HA HA HA. Merci mais non merci.

Ca sentait quand même un peu le roussi mon idée de Laser Game.

Motivée comme jamais – et pas du tout inquiète – je me voyais déjà mettre en place une nouvelle chasse au trésor – je vais sur l’autre site, Laser Paris. Je ne le trouve pas très friendly pour une première visite, j’ai mis du temps à trouver le calendrier pour réserver un anniversaire, ça ne fonctionnait pas bien – ce qui, vue mon angoisse de me ne pas trouver un créneau pour janvier, me rendait limite hystérique.

J’ai fini par trouver un créneau anniversaire : 1 session de 20 minute, goûter, 1 autre sessions de 20 minutes mais il faut payer le prix : 27 € par personne, 8 personnes minimum. 202 € pour 40 minutes de jeu, j’espère que « le plus grand laser game dans Paris » vaut l’investissement.

Nous voilà donc devant le Laser Game avec 8 excités, 15 minutes avant le début de la session, comme précisé sur le site et rappelé sur le mail de confirmation. Et pourtant nous ne monterons que 10 minutes plus tard. Mouais. Nous arrivons dans une salle sans fioritures (mais avec 3 jeux payants, on appelle ça des services additionnels !). Pas le temps de s’appesantir sur la déco, il faut respecter le créneau horaire, direction la salle de briefing pour les 3 groupes présents.

Théo et ses copains sont en bleu, l’anniversaire de filles en rose et le troisième groupe en vert. Les explications sont données dans un silence relatif et j’ai du mal à croire que l’ instruction « Ne Pas Courir » sera respectée. Impossible de voir les 520 m2 annoncés sur le site mais vu l’enthousiasme à la sortie de la première session, ça doit être bien.

 

 

Pendant la pause, une fiche de scores est donnée à chaque participant. Ils peuvent ainsi voir leur classement mais aussi celui de 2 autres groupes. Ils étaient hyper fiers de leur première place en groupe et ont commencé à élaborer des stratégies pour la seconde session, en mangeant rapidement leur gâteau. Je vous passe les commentaires moqueurs sur les filles qui sont sorties avec un score négatif… Pour la seconde session, il y avait plus de monde, c’était moins bien… mais vachement bien quand même. Et bla et bla et bla, on ne les arrêtait plus.

 

 

Retour à la maison, gâteau et bougies, des cadeaux, et quelques jeux vidéo plus tard (c’est une passion qui dure visiblement), tout le monde est parti (les derniers presque 2h après l’heure prévue) en disant que c’était vraiment une super après-midi, qu’ils se sont éclatés… Et mon Théo était ravi. Nous aussi.

Le Laser Game, un bon investissement ?

Les prix sont quasiment les mêmes partout, c’est donc bien un loisirs tendance et ça se paie. Je ne sais pas si les structures sont plus ou moins bien mais pour des enfants de 11 ans, peu importe le décor, l’important c’est le jeu. Vu le prix, je trouve quand même qu’ils pourraient faire un effort sur la formule anniversaire : 2 gâteaux au chocolat, 1 bouteille de Coca et 1 bouteille d’eau, des tables brinquebalantes, recouvertes d’un papier blanc basique, avec des assiettes en carton et des verres en plastique. Ce doit sans doute être plus pratique pour les enchaîner mais c’est limite. Surtout quand les groupes d’après arrivent et campent au milieu des 3 tables d’anniversaire. Les enfants s’en fichent évidemment mais ce sont quand même les parents qui paient 🙁

 

2- Noé, 7 ans, 4 anniversaires avec les copains

4 ans

Faire un anniversaire avec des enfants de 4 ans quand le premier a déjà 8 ans et donc quelques anniversaires de plus, c’est… dur. A chaque jeu proposé, il y en avait toujours un pour dire « Nan, je ne veux pas », « Nan ça ne me plait pas », « Nan, je vais aller jouer dans la chambre »…

Euh vous êtes relou les gosses là.

Oui relou, tout-à-fait. Alors bon, nous avons quelques moments de solitude.

J’avoue que nous étions désespérés au bord du gouffre contents quand les parents sont arrivés et une fois de plus HS après 2h30 avec 6 petits diables (oui à 4 ans, 2h30 ça suffit).

 

5 – 6 ans

Nous avons testé d’autres enquêtes de chasseotrésor, la recette fonctionne avec les grands, autant s’en servir (et avec les 10% de réduction, c’est vraiment pas cher). Mais rebelote, ils étaient moins enthousiastes que les grands et ils avaient du mal à trouver les réponses aux énigmes donc j’avais du mal à les motiver. Du coup nous n’avons pas fait toutes les étapes pour leur laisser plus de temps pour jouer dans la chambre de Noé. L’âge annoncé était à mon sens un peu surestimé. L’année d’après, nouvel essai mais j’ai choisi un an de moins que l’âge des enfants et ça a mieux fonctionné.

Mais peut-être qu’ils sont bêtes en fait.

Investissement

toujours pareil 10 € par chasse, 10 % de réduction pour 2.

 

7 ans

Le Laser Game c’est pour les plus de 1m25 donc pas pour les « petits ». Et après avoir vu les grands, je pense que ce sera passé de mode quand ils pourront y aller. Réfléchissons (avec moi-même)

  • refaire une chasse au trésor : vraiment pas envie
  • faire un pique-nique dans un parc type jardin d’acclimatation : impossible avec des températures négatives
  • faire appel à une agence pour les occuper : bof
  • ne pas y passer des heures : OUI OUI OUI

Et si on tentait La tête dans les nuages avec eux ? Noé nous avait accompagné l’année dernière avec les grands et il avait adoré. Mais est-ce qu’ils allaient être aussi autonomes ? La réflexion a été rapide : avec Théo on est 3 pour les encadrer, ça devrait le faire.

J’ai trouvé un créneau le samedi de son anniversaire à 11h (miracle 2 après celui du Laser Game). Nous étions presque les seuls dans la salle, ils ont donc pu déambuler en toute liberté, choisir leur jeux tranquillement… et finalement être autonomes.

 

 

La pause goûter à 12h a été très courte (on ne va pas les gaver avant les pizzas à la maison), ils avaient trop envie de jouer. Et leurs jetons ont fondu beaucoup plus vite que pour les grands car ils jouaient moins à 2 ou 3.

Avec un anniversaire à 11h, il faut prévoir le déjeuner. Pour rester dans le thème de cette année (en faire le moins possible), nous avons commandé des pizzas. C’était PAR-FAIT. Gâteau, cadeaux, et hop ils ont disparu dans la chambre. Et nous, on a attendu les parents en buvant un thé dans le canapé. Quand je vous dis que c’était parfait. Même pas HS.

Et c’est pas une raison pour arriver en retard les parents. Je sais bien que vous êtes trop contents d’avoir casé le nain… Mais c’est pas open bar non plus…

Bon ça va pour cette fois.

Investissement

le même que l’année dernière avec Théo : 19,50 € par enfant.

Conclusion

Les anniversaires c’est sympa… quand ce sont eux qui sont invités !

 

Mes idées pour les anniversaires des enfants
5 (100%) 1 vote

Vous aimerez peut-être

Aucun commentaire

Laisser un commentaire