Famille Voyages

Road trip en famille en Californie #5 : San Diego et Legoland

21 septembre 2017
Old Town San Diego

Après San Francisco, Santa Cruz, Pismo Beach, Santa Barbara, El Capitan Canyon et Venice Beach, nous partons pour San Diego, la dernière étape de notre road trip en famille en Californie.

Notre parcours sur la carte.

Je ne vais pas vous mentir, nous sommes un peu fatigués.

Entre la route, les visites, les valises à refaire (même si les sacs de rangement dans les valises m’ont bien facilité la vie), le bruit incessant dedans et dehors, cette deuxième étapes de 3 jours après Venice Beach est vraiment la bienvenue. Il y a sans doute plein de choses à faire à San Diego mais nous allons mettre la pédale douce.

 

Jour 13 : arrivée à San Diego

Nous comptions arriver pour 16h… c’était sans compter les embouteillages. C’est donc avec 1 heure de retard que nous sonnons chez notre hôte.

Je ne le répèterai jamais assez, il faut tout lire dans les annonces Airbnb.

Après l’absence de Wifi à San Francisco (je vous en ai parlé dans la première étape), l’appartement sans machine à laver et avec 2 chats…

Notre hôte me précise que le lavomatic n’est pas loin.

J’hésite entre lui demander d’en acheter une là maintenant ou de prendre ses chats avec lui 😡

En tout cas, le lavomatic, même pas en rêve.

Bon ben j’ai rien dit en me disant que c’était ma croix, je n’avais qu’à lire correctement les annonces.

Concernant les chats, ce n’est pas que je ne les aime pas, mais celles-ci (oui 2 filles) n’étaient pas spécialement attachantes. Sans parler de leurs cagettes et de leurs boites de pâtée qui pue. Heureusement pour elles, Népoux a vite compris qu’il devrait s’en occuper seul.

Sinon l’appartement est grand, avec 2 chambres, mais notre lit se révèlera un cauchemar, complètement défoncé, sans parler du manque d’insonorisation qui nous donnait l’impression de dormir avec les voisins… Heureusement nous n’avons entendu que des conversations…

Quant à la localisation, je me suis un peu plantée sur la vue mer.

#boulet

Je voulais la même chose qu’à Venice Beach, un appartement avec vue plage ou pas loin. J’ai donc choisi cet appartement à Pacific Beach, en face d’un bras de mer, sans plage. Voilà Voilà.

 

Jour 14 : Legoland San Diego

L’année dernière nous sommes allés dans 3 parcs d’attraction à Orlando (Seaworld, Universal Studios, Aquatica). C’était fou.

Il y a globalement les mêmes en Californie donc il fallait en trouver un inédit. J’ai donc choisi Legoland. Pour des Nains fans de lego c’était le super mega kiff de la fin de séjour.

C’est parti pour une journée au milieu des briques.

Petit Nain nous a fait du grand Petit Nain en début de matinée, à base de jérémiades sans raison. Regardez comme il a l’air heureux d’être là.

Heureusement la magie Legoland a fait son effet.

Entre les attractions,

 

les animaux sauvages… avec des Nains dedans,

ceux dans la nature,

Legoland San Diego

les aires de jeux (pas en lego),

mes copines,

– Elisabeth (oui je l’appelle Elisabeth – un jour je vous parlerai de ma culture Point de Vue – Images du monde), est la seule femme représentée dans l’allée des personnalités… c’est limite choquant (qu’elle soit la seule, pas que ce soit elle) –

et les constructions de dingue en… lego (oui oui).

Legoland San Diego

J’ai enfin pu prendre une photo du Golden Gate Bridge sans brouillard 🙂

Legoland San Diego

Nous nous étions dit, à 17h on rentre… Il était 19h passé quand nous avons sommes partis.

Si vous cherchez des attractions à sensations fortes et les meilleurs coasters, ce parc n’est pas le plus adapté. Mais si vous voulez un joli parc avec des attractions sympas et que vos enfants sont fans de lego, alors vous passerez une bonne journée.

Côté coût, Legoland, comme tous les parcs, c’est un budget : 89 dollars par enfant et 95 dollars à partir de 13 ans, pour un achat en ligne.

Bon plan 1

Legoland fait partie des Go Cards et City Pass Los Angeles. Ces pass regroupe de nombreuses activités touristiques auxquelles vous pourrez accéder à moindre coût. En général vous y trouverez les parcs d’attraction, de nombreux musées… et en plus cela vous permettra de couper les files. A partir du moment où vous voulez aller dans un parc d’attractions, cela vaut le coup de regarder. Bien non ?

Bon plan 2

Si, comme moi, vous n’aimez pas particulièrement faire la queue, Legoland propose 3 types de fastpass qui correspondent au temps que vous voulez gagner. Pour 25 dollars par personne, vous gagnez 25 % sur le temps de la queue.

Mais surtout, et c’est là que le système est top, vous avez un boitier électronique qui vous permet de sélectionner l’attraction que vous voulez faire, de voir le temps qu’il reste avant de pouvoir la faire et surtout qui vibre quand c’est à vous de passer. Vous pouvez alors vous diriger vers l’attraction et prendre la file qui vous est réservée pour passer quelques minutes après.

Donc finalement vous attendez à peine, même avec le 25%, car vous réservez une attraction dès que vous êtes dans la queue d’une autre. C’est une question d’organisation.

Armée de mon plan, je suis devenue rapidement une experte du système pour diriger toute la famille. Je n’ai pas regretté cet investissement car nous avons fait toutes les attractions qui nous plaisaient.

Vous ne serez pas étonnés si je vous dis que nous étions morts et que nous sommes tous allés nous coucher tôt.

 

Jour 15 : shopping et Mission Beach

Grand Nain et Népoux voulaient absolument trouver des Van’s. Petit Nain en avait eu à Santa Cruz donc pas de réclamation de son côté (pour une fois, c’est bon de le noter). Nous avons dû faire 2 outlets pour trouver leur bonheur (il n’y avait pas la taille de Grand Nain dans le premier…).

L’outlet en centre-ville était assez inattendu en terme de déco.

Retour à la maison, déjeuner et hop à la plage.

En voiture tout le monde (bouhhh).

A San Diego, Mission Beach est THE plage où tout le monde va. Notre hôte nous avait conseillé d’y aller en Uber. Nous y sommes allés en voiture. Bon, il a fallu s’armer de patience pour nous garer car les 2 parkings en face sont gratuits, c’est assez rare pour le signaler, donc les gens tournent jusqu’à ce qu’une voiture sorte. Le facteur chance est non négligeable. Cela nous aura pris 20 minutes, ce qui n’est pas si mal.

Armés de tout notre attirail de plage, nous arrivons sur LA plage.

Là vous me dites « Pas mal ».

En fait j’aurais dû faire des photos plus larges parce que franchement elle ne casse pas des briques cette plage : elle n’est pas hyper large et elle est blindée. Tout le contraire de notre plage privée.

Je veux retourner à Venice Beach !!!!

Evidemment pour couronner le tout, il ne fait pas super beau (oui encore) donc pas de baignade pour moi.

Les Nains se sont adaptés. Après une -courte- baignade, ils ont sorti le ballon, entre les gens. C’est un miracle que personne ne l’ait pris dans la figure 🙂

Et moi pendant ce temps ?

Je regardais le sauveteur. Ce n’était pas le sosie de Mitch (#AlerteAMalibu) mais je n’ai pas bien compris son rôle : il allait dans l’eau, ressortait, puis y retournait, sans jamais ramener quelqu’un. Cela m’a amusée/occupée un bon moment car courir dans l’eau l’obligeait à faire des grandes enjambées… pour rien.

Peut-être qu’il devrait changer de job 🙂

Leur cabane est comme la plage, moche (comparée à la jolie multicolore de Venice Beach… moi je dis ça…).

La cabane de sauveteurs à Mission Beach à San Diego

 

Et le lapin en laisse est passé.

Oui un lapin en laisse sur la plage. Visiblement il avait l’habitude car il n’était absolument pas effrayé.

Ça m’a aussi occupée.

Bon c’est pas tout ça mais j’ai les valises à faire (re re re…), demain on rentre à Paris.

 

Jour 16 : Old Town San Diego, Ocean Beach

Aujourd’hui le temps est compté. A 15h nous devons quitter San Diego pour rejoindre l’aéroport de Los Angeles.

Nous sommes allés visiter le parc historique d’Etat d’Old Town. Comme son nom l’indique, il est situé à Old Town et il a pour but de préserver la vieille ville. Certains bâtiments comme la Casa de Estudillo sont vraiment bien préservés.

C’est un endroit étonnant, on se croirait dans un théâtre à ciel ouvert avec des personnes en costume qui jouent des scènes de la vie quotidienne du XIXe siècle.

Je trouve que c’était une chouette balade pour une dernière matinée, car il n’y avait pas beaucoup de monde, il ne faisait pas non plus trop chaud (HA HA HA). Nous avons passé un bon moment et rapporté plein de souvenirs en provenance directe du Mexique, pas très loin. C’est très coloré et très « crâne ».

Celui-là il me fait flipper. Pas sûre que ce soit l’effet escompté.

Old Town San Diego

Sinon le vert et le orange, ils aiment bien.

 

Impossible de partir sans aller une dernière fois à la plage. Ce sera Ocean Beach tout simplement parce qu’elle est proche de chez nous, et que nous avons trouvé une place pour nous garer juste devant en arrivant.

Ce n’est pas non plus la plage de Venice Beach (il y a beaucoup d’algues) mais il y avait plus de place qu’à Mission Beach. C’était parfait pour l’heure et demie qu’il nous restait.

Petit Nain alias Kelly Slater (oui il était dans Alerte à Malibu pendant une saison).

Ocean Beach à San Diego

 

Attraction du jour, il y avait une compétition de beach-volley féminin. Je ne sais pas comment elles faisaient sur le sable brûlant… ah oui elles avaient des chaussures.

Déjeuner, douches, fermeture des valises, retour à Los Angeles, retour de la voiture au loueur… et hop dans l’avion pour Paris.

Nous avons mis plus d’une semaine à nous recaler vraiment. Les Nains dormaient jusqu’à 11h – ce qui n’arrive jamais -. Heureusement nous avions le temps de prendre notre temps.

 

Conclusion : San Diego bien ou moins bien ?

Je suis plus mitigée sur San Diego. Sans doute parce que nous n’avons pas vraiment cherché à découvrir la ville. Nous voulions juste profiter de nos derniers jours en mode slow mais dans un bel environnement. Ce n’était – pour moi – pas la bonne ville pour cela.

Les Nains ont surtout aimé Legoland évidemment et ont suivi pour le reste. Tant qu’il y a des vagues… ils sont moins sensibles à la « déco » que moi.

 

Conclusion bis :
ce road trip bien ou vachement bien ?

C’était top évidemment 🙂

Même si j’aurais préféré plus de soleil et de chaleur entre San Francisco et Santa Barbara, et aussi à San Diego… même si on a eu 2-3 (50) petites galères… Nous avons fait un super voyage dont les Nains parlent encore. Ce qui est sûr, c’est que c’est une très belle expérience en famille et que nous le referons sans doute ailleurs (avec d’autres petites galères).

Et vous, le road trip en général ça vous tente ? Vous en avez déjà fait ? Dans quel pays. N’hésitez pas à partager vos expériences 🙂

___________________

Pour lire les conseils pratiques avant de partir en road trip en famille, c’est par ici

et les autres étapes de notre road trip :

 

 

Road trip en famille en Californie #5 : San Diego et Legoland
5 (100%) 1 vote

Vous aimerez peut-être

Aucun commentaire

Laisser un commentaire