Famille Voyages

Road trip en famille en Californie #4 : Venice Beach, Los Angeles

11 septembre 2017
Un coucher de soleil vu du rooftop à Venice Beach à Los Angeles en Californie

Après une première semaine assez dense entre San Francisco, Santa Cruz, Pismo Beach, Santa Barbara et El Capitan Canyon, nous changeons de rythme. Finies les étapes d’une nuit, nous allons rester 3 nuits à Venice Beach puis à San Diego. L’occasion de nous poser un peu même si les journées seront toujours bien remplies.

Nous quittons El Capitan Canyon en fin de matinée pour Venice Beach. Comme il faut compter environ 3 heures de route, nous avons fait un stop dans un outlet pour faire un peu de shopping et déjeuner sur place dans un In-N-Out, une chaine de burgers que nous ne connaissions pas.

#déception

Même si les produits sont censés être frais, le choix est réduit au strict minimum à savoir hamburger et cheeseburger.

Euh, il est où le veggie ?

Ben y’en a pas.

Et les frites étaient molles.

Seul point positif, le prix : 11 dollars pour 3, imbattable.

Après cette pause gastronomique, nous reprenons la route.

 

Jour 10 : Venice Beach, l’arrivée

Venice Beach est un quartier de Los Angeles, à l’ouest de la ville, situé entre Santa Monica et Marina Del Rey. Il est notamment connu pour ses plages de rêve (la série Alerte à Malibu a été tournée par ici – et non à Malibu – #menteur) et ses canaux qui sont une reproduction de ceux de Venise. C’est Abbot Kinney, un conservationniste amoureux de la belle italienne, qui les a fait construire. Il parait qu’on pouvait même s’y déplacer à gondoles, importées directement d’Italie svp, au début du XXe siècle.

Je n’étais pas complètement sûre de mon choix de Venice Beach car j’ai beaucoup lu que le quartier n’était pas très glam le soir, à cause de la présence des SDF. Mais quand j’ai vu l’appart-hôtel sur Booking, juste en face de la plage, je n’ai plus hésité. De toute façon je n’avais pas prévu de faire un feu de camp sur la plage le soir.

Et j’ai bien fait.

Notre apparthotel à Venice Beach à Los Angeles en Californie

Notre appartement est au 1er étage à gauche du bâtiment marron.

C’est assez grand, hyper lumineux (on a fait une croix sur nos grasses mat’ dans le noir depuis… le premier matin), design, avec une chambre pour les grands et un canapé-lit pour les Nains dans le salon, un coin cuisine tout équipé, une salle de bain et même un mini-dressing à part.

Et une vue…

La vue de notre apparthotel à Venice Beach à Los Angeles en Californie

Oui oui, nous avons juste à sortir de notre appartement pour être sur la plage  🙂

Comme d’habitude, une fois les valises posées, nous sommes allés faire des courses.

Avant de partir l’alarme incendie s’est déclenchée. J’ai tout de suite demandé aux Nains à quoi ils avaient touché (pas s’ils avaient touché à quelque chose hein, ils étaient forcément coupables !).

Ils m’ont répondu, outrés, qu’ils n’avaient touché à rien.

Bon.

Puis nous avons profité de notre IMMENSE plage presque privée.

Il y a une jolie cabane de sauveteurs.

La cabane de sauveteurs multicolore sur la plage en face de notre apparthotel à Venice Beach à Los Angeles en Californie

Il est trop tard pour se baigner mais les Nains s’éclatent quand même et Petit Nain est ressorti trempé.

Le jeu préféré des Nains sur la plage en face de notre apparthotel à Venice Beach à Los Angeles en Californie

Nous sommes seuls au monde.

La plage en face de notre apparthotel à Venice Beach à Los Angeles en Californie

 

 

Jour 11 : Griffith Observatory, Walk of Fame

Nous dormions tranquillement quand l’alarme incendie s’est à nouveau déclenchée… Il devait être 5 heures du matin…

Là cela ne peut pas être les Nains (#Honte #MauvaiseMère).

Et encore… Et encore… Bien 5 fois en peu de temps. A la Xème fois, alors que je devenais dingue, Népoux va voir ce qu’il se passe. En bas, les propriétaires sont en stress car il y a effectivement un souci qu’ils essaient de régler. Ils se confondent en excuses et proposent un geste commercial. Insuffisant pour ma nuit cauchemar. J’ai donc obtenu plus :). Bon, c’est déjà ça.

Sinon la vue n’a pas changée, je vous la remets parce que le soleil du matin, c’est mieux.

La vue de notre apparthotel le matin à Venice Beach à Los Angeles en Californie

 

Comme Grand Nain voulait voir les lettres HOLLYWOOD, nous avons pris la voiture pour le Griffith Observatory, un des points de vue recommandés. En partant vers 10h de Venice Beach, nous avons évité les embouteillages qui peuvent être particulièrement contraignants à LA.

Une fois garés, pas trop loin et sans parcmètre à payer car ils étaient cassés, nous les voyons.

Les mythiques lettres HOLLYWOOD à Los Angeles en Californie

Bon OK c’est pas tout près, tout près.

L’observatoire est super. Nous avons commencé par monter sur le toit pour voir un peu mieux Hollywood puis nous sommes restés un bon moment dans la salle des planètes.

Le Griffith Observatory à Los Angeles en Californie

 

Après les planètes, direction Hollywood Boulevard et les étoiles du Walk of Fame.

Les touristes.

Les Nains et Népoux devant l'étoile de Disney sur le walk of fame à Los Angeles en Californie

Et on en a plein d’autres.

Sans oublier les traces de mains et de pieds devant le Chines Theater. Daniel Radcliffe si tu me lis  😎

Il fait très – trop – chaud.

Nous sommes tous ravis de retourner sur notre plage. Oui NOTRE plage hein, il n’y a quasiment personne.

Et les Nains sont – comment dire – heureux.

Surtout avec de belles vagues comme celles-là.

Les vagues sont un super terrain de jeux à Venice Beach à Los Angeles en Californie

 

Puis avant le dîner, nous avons pris l’apéro sur le rooftop, face au coucher du soleil.

Le coucher de soleil du rooftop à Venice Beach à Los Angeles en Californie

Je me suis régalée avec les couleurs des nuages.

Le coucher de soleil du rooftop à Venice Beach à Los Angeles en Californie

Allez c’est fini, à table.

Le coucher de soleil du rooftop à Venice Beach à Los Angeles en Californie

 

Au fait, j’allais presque oublié : nous sommes passés à côté de la catastrophe.

Si si.

Les clés de la voiture de location sont passées à la machine à laver ET au sèche-linge. Une clé pleine d’électronique, pas un truc basique qui ne fait que ouvrir la porte… Voilà voilà. Népoux s’est donc rendu au parking au pas de course (à 10 minutes de notre appartement) pour vérifier. Ouf elle fonctionne encore.

Cela aurait pu nous gâcher un peu la suite. Oui un peu.

 

Jour 12 : Skate Park, Venice canals, Abbot Kinney, Santa Monica, Huntington Beach

Ce matin, les Nains prennent leurs trottinettes pour profiter du Skate Park.

Venice beach en trottinettes

Ce sera la seule fois qu’ils les utiliseront. Pas sûre qu’on ait bien fait de les apporter finalement. Heureusement que nous pouvions les mettre dans une valise sans payer de supplément.

A l’entrée du skate park, il y a un panneau avec inscrit « interdit aux trottinettes ». Euh… Donc ils n’ont pas osé.

Et puis en fait, il y avait une plus petite partie sans personne. Je leur ai dit d’y aller, au pire on nous demandera de partir.

Théo au skate park de Venice Beach à Los Angeles en Californie

Noé en trottinette dans le skate park de Venice Beach à Los Angeles en Californie

Faire du skate – ou de le trottinette – dans cet environnement est plutôt sympa non ?

A côté, il y a de nombreux terrains de sport dont le fameux muscle beach où s’entrainait Arnold Schwarzenegger quand il était jeune.

A côté du skate park de Venice Beach à Los Angeles en Californie

 

Sur le boardwalk, entre 2 boutiques pour les touristes…

 

Nous continuons notre promenade sur le boardwalk jusqu’aux canaux qui sont 2 rues derrière. Il faut sans doute être millionnaire pour habiter dans ces maisons. Elles sont toutes plus belles les unes que les autres. Et immenses.

Les canaux de Venice Beach à Los Angeles en Californie

Les canaux de Venice Beach à Los Angeles en Californie

 

Une jolie balade que nous avons poursuivie par la rue Abbot Kinney (qui n’est pas exactement à côté mais qui nous ramène chez nous). C’est LA rue du coin avec des magasins de créateurs, des restaurants tendance…

Nous ne nous sommes pas éternisés car les Nains en avez un peu marre.

 

Après le déjeuner, nous avons loué des vélos pour nous rendre à Santa Monica, et plus précisément au mini parc d’attractions sur le pier.

Jusqu’à présent, Petit Nain était un boulet sur un siège à l’arrière du vélo de Népoux. A presque 8 ans, il était temps de changer cela. Nous n’étions pas super sereins mais les conditions étaient réunies pour que cela se passe bien : une piste cyclable assez large, un trajet relativement court – 15-20 minutes et la volonté du Nain de le faire.

Petit Nain sur son vélo vers Santa Monica en Californie

Après quelques réglages au niveau des freins et du regard, tout s’est bien passé. Ce qui signifie que maintenant ce sera toujours ainsi. YOUPI.

Ce pier est très connu pour 2 raisons :

  • la fin de la route 66.
  • le parc d’attractions dont la grande-roue est un des symboles de Los Angeles.

Sur la route vers Santa monica à Los Angeles en Californier

 

Le parc est vraiment vintage, mais pas dans le bon sens du terme comme celui de Santa Cruz. Il y a peu d’attractions et elles ne sont vraiment pas fun. Les Nains ont donc fait 2 manèges chacun : Petit Nain, les autos-tamponneuses, deux fois, Grand Nain, le coaster avec Népoux, nul, et les autos-tamponneuses.

Les attractions de Santa monica à Los Angeles en Californie

Et moi, j’ai porté les sacs.

Nul aussi.

Nous sommes restés très peu de temps, sans regret. Sur le chemin du retour, les Nains ont voulu jouer à Ninja Warriors (oui encore) dans une aire de jeux qu’ils avaient repérée à l’aller.

Ninja Warriors à Venice Beach

Puis nous avons rendu les vélos.

coût : 12 $ par adulte et 8 $ par enfant soient 40 $ pour 2 heures.

 

Et là, alors que je me disais que la journée était belle, je m’aperçois que je n’ai plus mon porte-cartes avec mes 2 cartes de crédit… déballage des sacs… énervement… non je ne le trouve pas. Nous sommes retournés au pier en voiture mais évidemment cela n’a servi à rien.

Comment dire… J’en ai un peu marre. Ce serait bien que les trucs chiants s’arrêtent.

Alors certes cela aurait pu être plus grave : le passeport, la carte de Népoux avec les miennes… mais bon c’est un peu casse-ambiance quand même.

 

Heureusement il y a la plage et l’apéro au coucher du soleil pour oublier tout ça.

Et ce soir, il est juste sublime avec les nuages.

Un coucher de soleil magnifique à Venice Beach en Californie

Nous avons même un changement de couleurs.

Un coucher de soleil magnifique à Venice Beach en Californie

Juste dingue.

 

 

Jour 13 : Venice Beach, Huntington Beach

Atelier packtage de valise (…) et hop nous voilà « On the road again ».

Nous avons encore 2h30 à 3h de trajet, en fonction des embouteillages, donc comme d’habitude, j’avais prévu une pause. J’ai à nouveau suivi les conseils de Caroline qui me disait à quel point sa ville était chouette.

Nous avons commencé par déjeuner chez Five Guys (une super activité touristique ça).

J’avais un mauvais souvenir de mon premier burger chez eux à New York (je préfère toujours Shake Schack) mais cela faisait plaisir aux Nains, et puis nous n’avons pas beaucoup mangé de burgers depuis notre arrivée finalement.

Et bien finalement c’est pas si mal. Et comme ils ont un burger veggie, ils sont remontés dans mon estime assez vite.

 

Une fois l’estomac bien rempli, nous sommes allés à la plage (pas forcément hyper stratégique comme enchainement).

Huntington Beach en Californie

La plage est vraiment belle.

La plage de Huntington Beach en Californie

Mais, impossible de se garer sans passer par les parkings payants.

A 15 dollars l’entrée pour 5 minutes comme pour la journée. Nous sommes restés 1 heure. Bon ben va pour 15 dollars.

Allez il est temps de reprendre la route pour San Diego.

 

Conclusion : Venice Beach bien ou bien ?

Ben bien, très bien même.

La situation, la plage, le quartier. Tout. J’avais fait le choix de ne pas arpenter Los Angeles donc aucune déception sur le manque d’activités plus culturelles. Ce qui aurait été de toute façon compliqué en 3 jours et en étant à Venice Beach (à cause des distances et des embouteillages).

Si vous êtes plus musées, je vous recommande The Broad, le musée d’art moderne, que j’ai visité l’année dernière. Il est absolument génial.

 

Pour découvrir les conseils pratiques avant de partir en road trip en famille, c’est par ici

et les autres étapes de notre road trip :

 

 

 

 

Road trip en famille en Californie #4 : Venice Beach, Los Angeles
5 (100%) 1 vote

Vous aimerez peut-être

Aucun commentaire

Laisser un commentaire