Europe

Londres avec des ados, mon TOP 10

22 juin 2023
Londres avec des ados

Hello, Hello,

Le soleil est là, les vacances d’été approchent à grands pas alors hop, je vous raconte Londres où nous avons passé 3 jours lors du weekend de l’ascension.

J’avais booké des billets – déjà trop chers – en décembre pour le mois de mai. Ce voyage, nous devions le faire avec le 13 ans pour ses 10 ans. Il a eu 10 ans en 2020… On a donc reporté et on a emmené son frère aussi (billet encore plus cher en janvier).

Nous étions déjà venus en famille en 2016, ils avaient alors 6 et 10 ans et nous avons fait les classiques. Revenir avec des ados de 13 et 17 ans, ce n’est plus la même histoire, il a fallu innover et en profiter aussi. Et c’était bien cool, surtout sous le soleil (mais trop cher 😅).

 

Le TOP 10

Faire une balade guidée à vélo
Déguster des scones et des cookies
Escalader le mât du Cutty Sark
Déjeuner dans un food hall
Se prendre pour une instagrameuse à Notting Hill
Kiffer le street art
Prendre un shoot de nature à Canary Wharf
Remonter au temps des pharaons
Visiter l’Emirates stadium
Faire du shopping de nado
Dîner dans une cathédrale
Guide pratique

 

Faire une balade guidée à vélo

Je le dis à chaque fois, nous sommes des adeptes de la visite guidée à vélo. Ça fait partie des premières choses que je cherche quand on part en vadrouille. Nous n’en avions pas fait quand les enfants étaient plus petits, il fallait donc réparer ce manque.

RDV à Waterloo à la boutique de London Bicycle pour nous équiper et faire connaissance avec Conor, notre guide, et la famille marseillaise avec qui nous allions pédaler.

Le trajet

Pendant près de 4 heures, nous avons arpenté les pistes cyclables, et les autres, sous un soleil assez inédit et écouté Conor nous raconter une partie de l’histoire de son pays avec de nombreuses anecdotes.

Savez-vous, par exemple, pourquoi on trouve des ananas partout dans Londres ?

Parce que Sir Walter Raleigh en rapporta du Nouveau Monde vers 1 595 et qu’il devint un symbole d’hospitalité et de richesse au point que certains en louaient !

Nous sommes passés à proximité de

  • Big Ben, sans les échafaudages (quand même plus sympa),
  • le Palais de Westminster,
  • St James’ Park, où se déroulait la répétition de la parade pour l’anniversaire du roi Charles,
  • the Mall (la rue au sol rouge qui mène au Palais), où nous avons vu passer le roi dans sa voiture (dingue)
  • Buckingham Palace et Clarence House, où vivent le Roi et la Reine,
  • Trafalgar Square,
  • Covent Garden, parfait pour une petite pause,
  • la plus vieille église de Londres,
  • Smithfield Market, le plus grand marché de viande, en gros, du Royaume-Uni (heureusement désert pour la végétarienne que je suis à cette heure-là)
  • la cathédrale St Paul,
  • l’aiguille de Cléopâtre, un véritable obélisque de près de 3 500 ans érigé à l’époque de Thoutmôsis III et qui célèbre la victoire sur Napoléan !
  • Banksy Tunnel, l’endroit le plus inattendu pour moi : c’est un tunnel, où les artistes londoniens et du monde entier peuvent s’exprimer en toute légalité. Créé par l’artiste de rue Banksy, Aussi appelé leake Tunnel, cette voute est devenue un lieu emblématique et abrite même des bars et restaurants !

Combien ça coûte ?

Adulte : £38.95 (+18) / Enfant : £28.95 (+10)
Pour réserver une balade à vélo, go sur leur site London Bicycle

Visite guidée en collaboration avec London Bicycle.

Balade guidée à vélo

Balade guidée à vélo

 

Déguster des scones et des cookies

Mon péché mignon à Londres ? Les scones évidemment.

J’aurais adoré prendre un vrai tea time dans un bel endroit, mais soyons clair, c’est beaucoup trop cher pour y aller avec les ados qui s’en contrefichent. Donc, pour assouvir mon envie de véritables scones anglais, j’ai fait une petite recherche et j’ai découvert la chaine Gail’s Bakery. Celui que j’ai dégusté sur la terrasse de la boutique de Spitalfields était ma foi fort bon, accompagné d’un Rooibos (conseillé par la vendeuse).

Je l’aurais volontiers comparé à ceux d’Harods et/ou Fortnum & Mason, mais le temps m’a manqué.

 

Pour les cookies, c’est Crème !

Tout le monde dit que ce sont les meilleurs… Ils sont bons mais la gamme est bien petite donc je n’ai pas eu envie d’y goûter. Les garçons n’en ont pas laissé une miette.

 

Escalader le mât du Cutty Sark

Si vous cherchez des expériences un peu insolites à Londres, j’ai 2 tips pour vous :

  • Fever : qui recence les meilleurs événements dans de nombreuses villes (mais il ne faut pas s’y prendre à la dernière minute)
  • London Family Days Out : une influenceuse qui parle de beaucoup d’activités à faire en famille à Londres

C’est là que j’ai vu qu’on pouvait monter sur un des mâts du Cutty Sark.

Vous connaissez ce bateau ?

Le Cutty Sark est un majestueux clipper de l’époque victorienne. Ce navire était utilisé principalement pour le commerce du thé et de la laine entre la Grande-Bretagne et la Chine au XIXe siècle. Sa vitesse et son élégance en faisaient un navire emblématique de son époque.

C’est maintenant une attraction londonienne et depuis quelques temps, on peut monter sur un mât. Il faut compter une heure entre la préparation (équipement, règles de sécurité), le passage rapide dans le petit musée à l’intérieur puis l’ascension et la descente. Tout est en anglais donc si les enfants ne le parlent pas bien il faut 2 parents pour traduire en bas et en haut.

L’escalade n’est pas difficile, mais il faut faire de grands pas et ne pas avoir le vertige.

Uns fois sur la plateforme, le 13 ans n’a pas voulu aller plus haut. La 2e étape n’est pas beaucoup plus haute mais il n’avait pas du tout envie de marcher le long d’un « yardam » (les « mâts » horizontaux). Il a attendu que je revienne sur la plateforme pour que je traduise les instructions qui lui ont permis de descendre tranquillement.

Après avoir enlevé notre équipement, nous avons visité les appartements des officiers de l’époque.

C’est assez cher mais j’ai aimé voir Londres d’en haut, surtout avec ce soleil.

Combien ça coûte ?

Adulte : 52 £ / 10-17 ans : 45 £ (je vous avais dit que c’est cher)
Vous pouvez booker en ligne ou sur place !

Cutty Sark

 

Déjeuner dans un food hall

Borough Market

Situé à Southwark, Borough Market est sans doute le plus vieux et le plus connu des food halls de Londres. Avec ses étals colorés, il propose une grande variété de produits frais, dont beaucoup de fromages artisanaux ! Les nombreux stands de street food permettent à chacun de trouver son bonheur culinaire. Pour ne pas s’y perdre, il faut soit avoir le temps, soit le parcourir avec quelqu’un qui connait bien le sujet.

C’est ce que nous avons fait avec Solène, journaliste lifestyle, photographe culinaire et autrice du guide « On se casse – les meilleurs spots à Londres ». Moi qui n’achète jamais de guide papier, j’ai beaucoup aimé celui-ci et j’avais donc contacté Solène pour un food tour. Son agenda était déjà plein, mais elle a quand même trouvé du temps pour nous 🙏🏻.

Elle nous a conseillé

  • Fish : le meilleur fish & chips du coin
  • Pieminister : une très bonne pie
  • Maria’s market café : une institution depuis 1961, encore plus depuis que le Roi et la Reine s’y sont arrêtés ! Le 17 ans a pris un roll et nous en avons profité pour tous nous attabler, un luxe quand la plupart des gens mangent debout dans les allées.

 

Balade digestive guidée

Nous avons ensuite suivi Solène le long de la Tamise jusqu’au Tower Bridge. Elle nous a alors raconté une petite partie du Londres qu’elle arpente depuis plus de 10 ans.

Saviez-vous que le Tower Bridge a été repeint en bleu, blanc et rouge en l’honneur de la Reine pour son jubilée ?

On serait bien restés avec Solène toute l’après-midi, mais elle a dû nous quitter pour rejoindre un groupe. Non sans nous avoir emmenés aux St Katharine Docks, un endroit totalement inattendu. Ce petit port de plaisance caché à côté du Tower Bridge est un havre de paix. Les voiliers et autres petits yachts s’y rendent via une écluse que l’on aurait bien aimé voir en action.

Contact

Si un tour guidé vous tente (food, Londres pour les kids, Pock & Rock…), vous pouvez joindre Solène sur voyagesalondres.com ou sur son compte insta @voyagesalondres.

Mini-tour privé en collaboration avec Solène/Voyages à Londres.

 

Old Spitalfields Market

La boutique de Gail’s Bakery où j’ai dégusté mon scone (voir plus haut) est situé à une des entrées de Old Spitalfields Market. On y trouve des stands de cuisines du monde et des restaurants, mais aussi des vêtements et accessoires vintages et beaucoup de vinyles.

J’y serais volontiers retournée pour goûter à tout cela, mais sur 3 jours difficile de retourner quelque part.

L’adresse : 16 Horner Square, London E1 6EW

 

Kiffer le street art

Résider à Shoreditch, c’est un peu le graal quand tu aimes le street art ! J’avais déjà traîné par là donc rebelote pour découvrir de nouvelles œuvres sur le chemin vers Old Spitalfields Market.

C’est simple il y en a un peu partout donc j’ai passé mon temps à faire des petits détours !

 

Se prendre pour une instagrameuse à Notting Hill

J’aime les maisons colorées alors même si c’est un cliché et que beaucoup se prennent en photos devant, aucun problème. J’assume totalement mon côté girly et j’ai passé une super matinée à les tracker avec le 13 ans qui a joué tour à tour le model et le photographe.

Vous voulez les meilleurs spots de Notting Hill ?

Les voici :

  • Lancaster Road (près du métro Ladbroke Grove – c’est assez drôle de voir qu’on est nombreux à être sur cette ligne pour la même chose)
  • St Luke’s Mews (la fameuse maison du film)
  • Westbourne Park Road (la plus assaillie)
  • Colville Houses, pleine de jolies maisons pastel et de l’autre côté d’autres maisons aux couleurs plus franches
  • Chepstow Villas (moins intéressantes)

 

Au milieu se trouve Portobello Road.

Samedi, c’est jour de marché donc il y avait beaucoup de monde. Nous l’avions déjà fait (sous la pluie) donc on s’est juste arrêtés pour une pause gourmandise chez Fabrique, qui fait de très bons vanilla roll et de bons cinnamon roll (vous noterez la différence).

 

Prendre un shoot de nature à Canary Wharf

Le Crossrail Place Roof Garden

La dernière fois, Népoux et moi avions découvert la vue et la jungle du Sky Garden au sommet du Walkie Talkie (20 Fenchurch Street). On aurait pu y retourner, car l’endroit est vraiment cool et gratuit, mais il faut réserver… et sur un weekend comme celui-là, je m’y suis prise trop tard.

Londres ne manque pas d’endroits végétalisés, donc après ma session street art, je me suis fait un shoot de vert au Crossrail Place Roof Garden à Canary Wharf.

C’était sympa.
Parce que j’étais seule.

Les ados m’auraient sans doute demandé l’intérêt de passer par là. En revanche, je pense que c’est chouette si vous êtes avec des enfants plus petits en mode forêt en intérieur, et c’est gratuit !

 

Et encore un peu de couleur

Avant ou après, ne manquez pas le Pont Adams Plaza sublimé par l’artiste Camille Walala. Créé lors du London Mural Festival, ses motifs et couleurs ont tellement plu que l’œuvre est restée en place. Elle mérite une traversée, limite psychédélique.

 

Remonter au temps des pharaons

Après notre séjour en Égypte, que je vous ai raconté sur le podcast, impossible de ne pas aller admirer la collection égyptienne du Bristish Museum.

Nous avons commencé par monter voir la galerie avec les momies, cercueils, masques funéraires, portraits et autres objets enterrés avec le défunt. C’était intéressant mais plusieurs salles étaient fermées donc nous étions un peu déçus.

Jusqu’à ce qu’on découvre l’immense salle 4 au RDC : là, entre les statues de Ramsès II et d’Amenhotep III se cache notamment la véritable pierre de Rosette.

L’entrée est gratuite !

 

Visiter l’Emirates stadium

Quand je demande à mon 13 ans quelle destination il aimerait visiter, c’est systématiquement en rapport avec le foot ! Donc on regarde s’il y a un match (en priant pour qu’il n’y en ait pas !) et si ce n’est pas le cas, on opte pour la visite du stade.

Ce fut donc la 2e option à Londres (ouf 😜).

J’avais plus envie de street art, donc ils y sont allés en mode père-fils et ils ont passé un très bon moment entre vestiaires et pelouse (et moi aussi entre street art et scones) !

Combien ça coûte ?

Adultes : 37 € / Enfants 5-15 ans : 24 € (donc c’était bien aussi que je n’y aille pas 😂
Réservables sur le site Arsenaldirect.arsenal.com

 

Faire du shopping de nado

Le 17 ans voulait faire du shopping.

Il avait repéré les adresses qui l’intéressaient et Népoux l’a accompagné (pendant que le 13 ans et moi dégustions des pâtisseries tranquillement installés sur une terrasse) ! Il s’est retrouvé à faire la queue devant Suprême durant plus de 30 minutes, pour rien (faire la queue pour rentrer dans une boutique ???).

Pour ne pas avoir la soupe à la grimace, et comme notre programme du lendemain ne l’intéressait pas du tout, il y est retourné seul. Il a acheté un gilet à capuche hors de prix et un jean Levi’s blanc…

 

Dîner dans une cathédrale

Située dans une ancienne cathédrale déconsacrée en 1974, Mercato Myfair est un food hall sur 2 étages avec différentes cuisines du monde. Les ingrédients sont frais, artisanaux et, dans la mesure du possible, issus d’un approvisionnement durable.

Le lieu est spectaculaire et c’est vrai que c’est bon. Mais c’est beaucoup trop courru donc il faut s’armer de patience avant de trouver une table.

5 conseils si vous ne voulez pas – trop – attendre au Mercato Mayfair

  • ne commandez que quand vous l’avez sinon vous mangerez froid,
  • si vous êtes plusieurs, postez-vous à plusieurs endroits,
  • restez à côté des endroits un peu à l’écart (au fond),
  • venez avant ou après l’heure de pointe (19h30-20h30),
  • prenez une gourde si vous ne voulez pas payer très cher vos bouteilles d’eau.

On a attendu une bonne demi-heure avant que je saute sur une table que j’avais repérée dans une sorte d’alcove au fond. Les enfants étaient morts de soif et de faim… mais c’était bon.

 

Ce qu’on avait déjà fait avant et que je vous conseille

  • Les Studios Harry Potter
  • La relève de la garde
  • Sky Garden
  • Tower bridge
  • Balade sur la Tamise
  • Design Museum
  • London Eye

 

Ce que j’aurais aimé faire

  • Les Studios Harry Potter (oui encore, il y a beaucoup de nouvelles choses depuis 2016)
  • Un « vrai » food tour
  • Assiter à une comédie musicale
  • London Tower

 

Guide pratique

Comment aller à Londres ?

En train, c’est vraiment le plus pratique. Il faut s’y prendre très longtemps à l’avance ou profiter des rares offres comme en ce moment à 39 € par personne (20-22 juin 2023).

Comment se déplacer à Londres ?

À pied, à vélo et en métro.

Pour le métro, nous avons pris des Oyster Cards, que nous avons rechargé au fur et à mesure. Sachez que les trajets sont gratuits à partir de 6,80 £ (ce qui correspond à 3 trajets à 2,40 £ en métro, plus en bus qui coûte 1,50 £ par trajet) en zones 1-2.

Vous pouvez utiliser l’Oyster Card dans

  • le métro, les trains overground et les trains de banlieue
  • tous les bus (sans restriction concernant les zones)
  • le tram (au sud de la ville)
  • Docklands Light Railway (prolongement du métro dans l’ouest londonien)

Attention à 2 choses :

  • il faut toujours passer sa card en entrant ET en sortant. Certains trains de banlieue semblent ne pas avoir de bornes mais si, si, ne la loupez pas sinon vous serez débités d’un montant supérieur,
  • le Cutty Sark en en zone 3 donc c’est plus cher…

Évidemment nous avons compris cela, à nos dépends :

  • nous n’avons pas bipé en arrivant à la station Cutty Sark (pas de portillon donc on n’a pas pensé qu’il fallait le chercher),
  • c’était en zone 3.

donc quand nous sommes repartis, nos cartes étaient en solde négatif 😱.

Nous avons demandé à un agent qui nous a expliqué les 2 points précédents. Il fallait donc re-créditer les cartes qui, normalement devaient se remettre à jour dès qu’on ferait un nouveau trajet (on n’a jamais su si c’était le cas 😂).

  • il n’y avait que 2 machines pour les cartes et un groupe d’une douzaine d’ados qui devaient recharger les leurs devant nous…
  • nous comptions récupérer le solde à la fin du séjour, sur nos cartes bancaires : non, non, non, en livres… telllement pratique quand tu ne comptes pas revenir de si tôt (puisque tu es ruinée à la fin du weekend 😅).

Où bruncher à Londres ?

Nous avions déjà dévoré les pancakes de Breakfast Club (il faut avoir très faim !), donc nous avons testé une des 2 adresses de Halfcup que j’avais repérées dans plusieurs « meilleurs brunchs de Londres » et dans le guide de Solène. C’était très bien. Pas de réservation possible donc j’avais peur de ne pas trouver de table libre, mais aucun problème ici.

La prochaine fois, j’irai chez Farm Girl qui a vraiment l’air chouette (mais d’ici là il y en aura sans doute plein d’autres).

 

Où acheter du thé à Londres ?

Pas de tea time mais j’ai rapporté un très bon thé vert à la mangue de Whittard acheté dans une des 2 boutiques de Covent Garden. Un délice.

Whittard

 

Alors Londres avec des ados, bien ou ?

Top mais tellement cher !

On avait vraiment envie, on le savait que ça allait nous coûter un rein… et malheureusement c’est vrai de vrai. Londres est devenu hors de prix (voir un exemple de budget à Londres détaillé). Donc on en a bien profité entre la balade guidée à vélo, le food tour, l’escalade du mâts du Cutty Sark, le stade de foor, le shopping… et les scones. Parce que c’est sûr qu’on n’y retournera pas de sitôt.

Vous y êtes allés récemment ? Qu’en avez-vous pensé ?

 

Prenez soin de vous, inspirez-vous et créez-vous de chouettes souvenirs en famille.

 

Stéphanie

Vous aimerez peut-être

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.