Voyages

Mes conseils pour un vol long-courrier serein avec des enfants

12 novembre 2021
Vol long courrier avec enfants

Hello, Hello,

J’espère que vous avez passés de belles vacances et que les enfants sont enfin bien repartis à l’école 😆

J’aurais pu/du faire ce petit point depuis longtemps. Car j’ai expérimenté pas mal de choses au fil des années. Nos derniers vols long-courriers remontent à l’été 2019 quand nous sommes partis en famille en Polynésie. Tahiti, Moorea, Huahine, Bora-Bora, Rangiroa… le rêve. Bon, on était plus dans le très long-courrier là 😉

Comme le rêve se mérite, nous avons volé pendant 20 heures (12h puis 8h) et intégré un décalage horaire de 12 heures 8-O. Et vous savez quoi, on n’a pas vu le temps passer.

 

Prendre un vol long-courrier avec des enfants vous inquiète ? Vous craignez que les jeunes s’impatientent, que les ados s’abrutissent avec les écrans, que le bébé pleure pendant tout le vol et que votre voyage commence mal ?

Pas de panique !

Voici quelques conseils pour passer un bon moment en famille dans l’avion.

 

Avant le départ pour un vol long-courrier
Conseils pour un vol long-courrier avec des enfants

Si c’est compris dans le billet, ou si ce n’est pas hors de prix, choisissez vos sièges dans l’avion. Ainsi, vous pourrez réserver les sièges qui vous conviennent, côté couloir ou hublot, l’aîné avec papa, le cadet et son doudou près de maman, ou inversement 😀

Faites-les participer à ce choix, ils se sentiront investis dans le voyage.

Ensuite, impliquez vos enfants dans la préparation de vos vacances. Les plus volontaires aideront efficacement, ou pas 😉 , à remplir les valises – surtout s’ils ont la leur. Les plus grands rechigneront peut-être à la tâche, mais seront certainement ravis d’en savoir plus sur la destination et les activités qu’ils pourront y pratiquer. Il est important d’en discuter avec eux en amont car la curiosité va les titiller. Et ils seront encore plus contents d’arriver !

Quant à votre confort dans l’avion, vérifiez toujours ce que propose la compagnie pour les repas notamment car parfois il faut réserver jusqu’à 48h ou 72h avant le départ.

 

Que faut-il emporter en cabine avec des enfants ?
Conseils pour un vol long-courrier avec des enfants

Les vêtements

Prévoyez uniquement des vêtements dans lesquels chacun se sent à l’aise. Un jogging ou leggings, un tee-shirt ample, des baskets, un gilet polaire zippé qui remonte sur le cou et pour les plus frileux – comme moi – n’oubliez pas de prendre une grande écharpe pour survivre à la climatisation toujours excessive dans les appareils.

Les bagages à main

Là aussi, pensez aux indispensables :

  • les documents officiels : passeports, permis de conduire, éventuellement cartes européennes d’assurance maladie (CEAM) pour toute la famille…,
  • les cartes d’embarquement,
  • les téléphones portables, petites consoles de jeux, tablettes ou ordinateurs portables,
  • idéalement un change complet pour chaque membre de la famille au cas où (surtout pour les plus petits),
  • quelques gâteaux et bonbons, notamment pour le décollage et l’atterrissage si vos enfants ont du mal à décompresser seuls,
  • un kit de toilette basique (dentifrice et brosse à dent, déodorant, crème hydratante, gel hydroalcoolique),
  • des bas de contention, si besoin,
  • des livres, petits jeux type UNO… tout ce qui est petit et qui permettra de passer le temps sans enchainer tous les films proposés dans l’avion.

Si un ou plusieurs membres de la famille sont sous traitement, n’oubliez surtout pas l’ensemble des médicaments et les ordonnances, avec en plus ceux de base, comme des antis-douleur par exemple. D’ailleurs, si vous n’avez pas le temps de vous rendre en pharmacie avant le départ pour préparer votre trousse à pharmacie de voyage, ou si vous préférez tout commander et les recevoir à la maison, sachez que vous pouvez vous procurer certains médicaments en ligne sur des sites pharmaceutiques fiables, mais uniquement ceux sans ordonnance évidemment. Ne vous y prenez donc pas à la dernière minute.

 

Mes conseils pour occuper toute la famille
Conseils pour un vol long-courrier avec des enfants

Plus le vol est long, plus vous devrez user d’ingéniosité pour occuper vos enfants. La solution de facilité serait de les laisser dérouler le programme de divertissements mais il est important de prévoir des pauses pour qu’ils ne ressortent pas comme des zombies 😆

Côté ado

Les ados auront envie de vivre leur meilleure vie avec l’écran en face d’eux. Ce sont aussi leurs vacances donc pas question de leur interdire, mais avec parcimonie (n’hésitez pas à leur expliquer le mot 😆 ).

Donc on arrête le film pour manger, on discute du séjour et des activités avant d’en lancer un autre et surtout on impose la sieste sur au moins la moitié du temps. Ce sera plus facile avec un vol de nuit je vous l’accorde. Pour la Polynésie, nous avions dormi au moins cinq heures sur 12 pour le premier vol et plus de quatre heures sur 8 pour le deuxième.

 

Pour les plus jeunes

Mes idées pour qu’ils s’occupent seul, avec un grand frère, une grande soeur ou un parent :

  • faire des coloriages et/ou cahiers d’activité avec 3-4 mini crayons de couleur (que vous allez devoir ramasser régulièrement 😀 ),
  • s’initier aux mots fléchés, croisés, sudokus… s’ils aiment ça,
  • lire leur livre du moment et/ou leur magazine préféré,
  • écouter de la musique : ne pas oublier casque ou écouteurs (ceux donnés à bord ne sont pas de bonne qualité et surtout trop gros pour les petites oreilles), câble USB ou batterie externe pour recharger dans l’avion, de télécharger des titres accessibles hors ligne. Sinon il y a souvent des playlists dans le programme de divertissement.
  • jouer aux jeux vidéo sur console, téléphone ou l’écran individuel : difficile d’y échapper mais pas tout le vol !
  • regarder des films et des dessins animés sur l’écran individuel disponible dans l’avion ou enregistrés avant de partir, ou les nuages,
  • dormir avec son doudou 🙂 et un masque sur les yeux, j’en prends toujours avec moi et ça aide bien à les faire dormir.

Bien sûr il n’est pas question de transporter tout ça !

Chaque enfant doit avoir son propre sac à dos dans lequel il aura mis ce qui lui fait plaisir avant de partir. Pensez à leur ajouter une petite gourde qui pourra être remplie avant d’embarquer.

 

Voyager avec un bébé pour la première fois
Conseils pour un vol long-courrier avec des enfants

Voyager avec un bébé, surtout si c’est son premier voyage, nécessite forcément un peu plus d’organisation et peut provoquer beaucoup de stress. En effet, les bébés auront besoin de plus d’attention et de soins pendant un vol long-courrier.

Avant le départ

Tout d’abord, pensez à réserver un berceau (une nacelle qui s’accroche sur les parois devant les sièges des premiers rangs) pour votre bébé si la compagnie en propose. Les conditions (poids et taille) et le nombre d’équipement disponible est différent selon les compagnies donc renseignez-vous au moment de l’achat de vos billets. Pensez à prendre votre propre petit drap et une petite couverture pour que votre bébé se sente rassuré par les odeurs et les textiles habituels.

Si vous souhaitez que votre bébé de moins de 2 ans ne voyage pas sur vos genoux, vous devez apporter votre siège auto ou un harnais homologué.

Certaines compagnies proposent des sièges plus confortables/pratiques pour les parents avec des bébés, autorise de garder les poussettes jusqu’à la porte de l’avion. Alors n’hésitez pas à poser des questions pour trouver la meilleure solution possible.

 

Dans l’avion

Si vous n’avez pas eu le temps avant ou si rien n’était possible, signalez-vous au personnel de bord. La plupart feront tout pour que votre voyage soit le plus confortable possible.

Parmi les accessoires indispensables, n’oubliez pas

  • le lait, le nécessaire à l’allaitement ou des petits pots selon son âge. Il y a souvent quelques petits pots en dépannage dans les avions mais il vaut mieux ne pas compter dessus ;
  • des changes, la table à langer est dans les toilettes ;
  • le doudou ;
  • une tétine si besoin ;
  • quelques petits jeux ou livres s’il en a ;
  • un biberon d’eau qui aident lors des variations de pression pendant le décollage et l’atterrissage. En effet, la succion est le meilleur remède pour que votre bébé décompresse de ces variations. Et n’oubliez pas que la règle sur les liquides ne s’appliquent pas aux bébés !

Prévoyez toujours un peu plus que ce qui est nécessaire que votre temps de trajet pour palier aux retards.

Pensez à vous déplacer avec votre bébé dans l’avion et pas uniquement quand il s’énerve ou qu’il pleure et que vous ne savez plus comment le calmer. Ce sera aussi bien pour vous que pour lui.

Et si malgré tout il pleure – on a toutes et tous connu ça – faites de votre mieux pour le rassurer. Et ignorez les remarques parfois désobligeantes. Le plus embêté dans l’histoire c’est votre bébé, seul lui compte.

 

Alors vous prenez quand votre prochain vol long-courrier ?

Vous voyez que c’est loin d’être insurmontable !

Les trajets en avion font partie du voyage. Pour moi les vacances débutent quand il décolle, ça signifie que c’est la fin de la course ! Avec un peu de préparation et de lâcher prise, tout devrait bien se passer. Et vous en redemanderez.

Dites-moi en commentaire quelle sera votre prochaine destination en famille !

Faites de beaux voyages en famille.

 

Stéphanie

Article écrit en collaboration avec Jasmin.

Vous aimerez peut-être

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.