Polynésie

La Polynésie en famille : que faire à Rangiroa ?

16 juin 2020
Que faire à Rangiroa en famille

Nous ne pouvions pas partir de Polynésie sans faire une étape dans les Tuamotu, l’archipel le plus proche des îles de la Société. Après quelques hésitations, j’ai choisi Rangiroa pour la dernière étape de notre merveilleux voyage en famille en Polynésie.

Rangiroa se trouve à 1h15 de Bora Bora en vol direct. Mais une fois de plus nous avons du faire une escale à Tahiti car je m’y suis prise trop tard… Résultat 4h30 entre vol et escale, mais les Nains n’ont pas râlé car ils ont pu manger un Mac Do à l’aéroport !

J’avais hâte de survoler cet atoll car je savais qu’on allait complètement changer de décor. et je n’ai pas été déçue : fini les reliefs et le vert, bonjour le plat au milieu du bleu. C’est booooooooooooo.

 

La carte du coin

 

Le programme

Jour 1 : Chez Taia & Véro, notre pension à Rangiroa
Jour 2 : L’île aux Récifs avec Léon
Jour 3 : Plongée avec Raie Manta Club

 

Jour 1 : Chez Taia & Véro, notre pension à Rangiroa

Les hébergements sont peu nombreux à Rangiroa, surtout à un mois de notre arrivée. Nous avions le choix entre un hébergement très cher et “Chez Taia et Véro“, une pension bien plus abordable. Le choix n’a pas été long et c’était PAR-FAIT.

Taia est venu nous chercher à l’aéroport. Enfin non, comme il travaille à l’aéroport pour Air Tahiti, nous sommes rentrés ensemble. Sa pension se trouve à Avatoru, un des villages de Rangiroa. Pour s’y rendre, il faut prendre une navette, qu’il avait réservée pour nous (payant), un petit bateau (payant aussi) et la voiture de Taia (compris). Nous avons donc beaucoup chargé et déchargé nos valises mais toujours avec de l’aide et le sourire 🙂 .

 

La pension est sur le terrain de la famille. Nous avons eu droit à leur ancienne maison et j’avoue qu’après le catamaran de Bora Bora, ce confort et cet espace ont été plus qu’apprécié ! La machine à laver aussi  🙂 .

 

Après une rapide installation – ou comment mettre un bazar pas possible en moins de 30 minutes – nous avons fait un point programme avec Taia. Notre plongée étant déjà réservée, il nous a conseillé de partir une journée à l‘Ile aux récifs avec Léon. Nous l’avons cru sur parole et nous avons bien fait ! Ce sera une de nos plus belles journées !

Nous sommes ensuite allés faire des courses avec les vélos que Taia nous a prêtés. Les Nains ont préféré tester le wifi local… Ne cherchez pas de supermarchés, ici il n’y a que 2 épiceries donc il faut faire avec et pour 3 jours, on se débrouille sans problème.

 

Côté environnement, la pension n’est pas le coin le plus magique mais à proximité c’est quand même très très beau.

Tiputa au coucher du soleil

 

Coût : 305 euros pour 3 nuits, petit déjeuner (pain, beurre, confiture, chocolat chaud, quelques fruits)  compris (quand je vous disais que c’était raisonnable !)

 

Jour 2 : l’île aux Récifs avec Léon

Nous avons pris les vélos de Taia pour nous rendre à notre point de rendez-vous – pas besoin d’anti-vols ici, nous les laissons contre un arbre – puis à nouveau le bateau-navette pour nous rendre au port.

Léon est arrivé avec 2 bateaux déjà bien remplis. Il nous tend des cirés car selon ta place dans le bateau, tu es assuré d’être trempé en un rien de temps. Népoux et le Petit vont vite s’en rendre compte à l’aller, Le Grand et moi le testeront au retour !

Après une bonne heure de mer, nous arrivons au paradis.

l'ile aux récifs

 

Snorkeling au milieu des poissons, tressage de chapeau et noix de coco

On commence par un premier arrêt baignade pour aller chercher les poissons dans les patates de corail. La température est idéale, il n’y a pas d’autres touristes, et la noix de coco est fraiche.

L'ile aux récifs

 

Baignade dans des piscines naturelles

Un peu plus loin, côté océan, nous découvrons les fameux récifs ! Pas question de s’en approcher sans chaussures d’eau (Léon en prêtait à ceux qui n’en avaient pas !).

La roche volcanique a été sculptée par l’érosion, ce qui forme un paysage qu’on pourrait qualifier de lunaire. Au milieu des récifs se trouvent une multitude de petites piscines naturelles dans lesquelles nous avons passé un bon moment.

 

Le guide nous montre ensuite des oursins dont les épines ne sont pas pointues mais comme du caoutchouc. Évidemment Le Petit a vite trouvé une utilisation inattendue d’une épine égarée.

 

C’est pas tout ça mais le temps passe et on commence à avoir faim. Nous reprenons nos affaires pour rejoindre l’endroit du pique-nique., tout là-bas !

C’est une petite marche dans l’eau pas si basse à certains endroits ! Il faut lever les sacs bien hauts pour ne pas les mouiller.

 

Pique-nique grand luxe

Et là, ce n’est pas un pique-nique qui nous attend mais un festin fait maison qui commence par du pain coco à tomber, de la bière Hinano pour les adultes et des jus pour les enfants… et moi !!! Puis les plats se succèdent : poisson au lait de coco, poisson grillé au barbecue, accompagnement autour du riz, gâteaux coco pour le dessert…

Un RÉGAL.

 

 

Quelques requins pointe-noire ont commencé à arriver… On a passé un bon moment les pieds dans l’eau à côté d’eux et nous avons dû sortir quand les restes de notre repas ont été mis à l’eau. Car c’est l’heure de manger pour eux aussi et là ils sont un peu moins sympa. Donc on ne les titille pas.

 

Dans un moment d’égarement, Le Petit a aidé à faire la vaisselle 😀 Bon il est vite reparti dans ses jeux de Robinson Crusoé. Pour les filles, Léon lance l’atelier tressage de sac à main. Un moment très sympa.

 

Puis c’est déjà l’heure de partir.

l'ile aux récifs

 

Les dauphins de la passe

Comme prévu, Le Grand et moi nous sommes bien faits rincer au retour !

L'île aux récifs

 

À notre arrivée dans la passe de Tiputa, nous avons assisté à un véritable spectacle de dauphins qui ont sauté et re-sauté autour de nous. Un moment magique qui en plus a duré très longtemps. Puis Léon a sorti le Ukulele au coucher du soleil. Une fin parfaite pour une journée parfaite.

 

Coût : 92 euros pour 4 (et ça les vaut)

 

Jour 3 : Plongée dans la passe de Tiputa

Impossible de venir dans les Tuamotu sans plonger. Cette fois j’avais réservé 2 plongées distinctes chez Raie Manta Club pour les adultes et les enfants. Le courant était assez fort en surface et en profondeur sur notre site, pas étonnant qu’il ne soit pas accessible aux débutants.

Nous avons vu beaucoup de poissons et quelques requins gris.

Les Nains sont arrivés un peu plus tard avec Taia (qui avait proposé de les emmener avec lui pour qu’ils n’attendent pas au club e temps de notre plongée). Ils sont allés sur le site de l’aquarium et sont descendus l’un après l’autre avec leur moniteur. Ils en ont encore pris plein les yeux et tout s’est très bien passé pour leur 2e plongée.

 

Coût : environ 70 euros par personne.

 

Après la plongée, nous sommes allés déjeuner juste à côté dans l’un des meilleurs restaurants de l’île, Chez Lili. Il faut absolument réserver – en disant ce que vous voulez – ou arriver très tôt sinon il y aura moins de choix !

On a hésité à aller au village mais on était à 12 km et après la plongée, on ne l’a pas senti. Tant pis pour les souvenirs. Nous sommes rentrés tranquillement et sommes restés à la Pension.

 

Rangiroa, c’est encore plus le bout du monde

Rangiroa est bien différente des îles de la Société que nous avons visitées : encore moins de touristes, pas de relief, 2 épiceries… Entre notre excursion à l’île aux Récifs, qui a été une des plus belles journées de notre voyage en famille, et la plongée, nous avons bien profité de notre temps – trop court – sur place.

Beaucoup restent dans les îles de la Société pour leur premier voyage en Polynésie pour des raisons de temps et de coût mais si vous le pouvez, je ne peux que vous conseiller d’y faire un saut.

Et pour le prochain – si c’est possible un jour – nous irons sans doute aux Marquises !

Qui a déjà eu la chance d’y aller ?

 

Faites de beaux voyages en famille en Polynésie.

 

Stéphanie

 

Mes autres articles sur la Polynésie

Vous aimerez peut-être

2 Commentaires

  • Répondre Martine 30 juin 2020 à 9 h 50 min

    Magnifique, ça fait rêver ! Je projette d’y aller d’ici la fin d’année, mais tout est remis en question pour le moment… En espérant que ça le fasse !

    • Répondre Stéphanie 5 juillet 2020 à 10 h 46 min

      Bonjour Martine,
      les vols reprennent donc j’espère que ce sera parfait pour la fin de l’année. Je croise les doigts pour vous 🙂

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.