Polynésie

Huahine en famille : le guide complet

1 mars 2020
le Royal Huahine

Huahine se prononce Ouainé, qui rime particulièrement bien avec Vahiné. Du coup, on pourrait penser que cela veut dire “l’île de la femme” puisque c’est son surnom (qui vient du fait qu’elle a toujours été gouvernée par des reines).

Mais non.

Cela veut dire “sexe de femme” 🙄

Peut-être à cause de sa topologie ? Ce n’est pas très clair mais peu importe, ce qui compte c’est que cette île est incontournable dans votre séjour en en famille en Polynésie.

Située dans l’archipel de la Société, cette petite île (77 km2) des îles Sous-le-Vent est restée authentique. Je sais que le mot est galvaudé mais là, vraiment, je trouve qu’il a du sens. Et rien que pour le fait que ce sont les femmes qui l’ont gouvernée, elle vaut le coup qu’on s’y arrête non ?

Huahine est à 35 minutes de Moorea en avion. C’est le vol idéal quand tu réserves tôt et que tu peux monter ton programme en fonction des jours où il y a des vols directs ! Au moment où j’ai réservé, ce n’était plus possible donc nous avons pris le ferry pour Tahiti, le transfert pour l’aéroport puis le vol Tahiti-Huahine, 40 minutes. C’est une belle perte de temps donc ne faites pas comme nous !

Maeva à Huahine  (bienvenue à Huahine).

 

Au programme

1- Chiller en famille au Royal Huahine
2- Faire le tour de l’île avec les enfants

 

1- Chiller en famille au Royal Huahine

Le bungalow sur pilotis faisait partie de mon rêve polynésien. J’avais commencé par regarder à Bora Bora, l’île du pilotis, mais c’est encore pire que hors de prix.

J’ai trouvé le bon rapport qualité-prix grâce à Chloé @lapenderiedechloé qui y est allée un an avant nous. Impossible de réserver sur le site. Heureusement l’agence avait accès à des disponibilités 😆

Comme il est important d’avoir des journées sans programme précis, je n’ai réservé qu’une demi-journée de découverte, ce qui nous a laissé une journée entière et 2 demi-journées pour

  • chiller, faire des devoirs de vacances et sauter de notre ponton privé dès le réveil,

La vie sur pilotis au Royal Huahine

 

  • nager et faire coucou aux poissons,

 

  • parcourir le ponton les uns après les autres, dans un sens puis dans l’autre (le refaire plusieurs fois, en fonction de l’angle des rayons du soleil),

 

  • s’initier à la pirogue polynésienne en famille, ou seule (plus difficile qu’il n’y parait… je tournais en rond) et au canoë (beaucoup plus simple),

 

  • aller à la piscine (parce que c’est bien d’alterner avec la mer), en fonction du soleil,

 

  • se promener au milieu de la végétation luxuriante,

 

  • pratiquer le yoga avec les enfants (Népoux prend les photos, il ne peut pas tout faire), ou pas 🙂

 

  • et admirer les couchers du soleil.

Merveilleux couchers de soleil

Merveilleux couchers de soleil

2-3 trucs à savoir

L’hôtel est accessible uniquement par bateau donc

  • il faut un peu anticiper ses déplacements car la navette ne navigue pas toute la journée (notamment pour le départ si ce n’est pas géré par une agence),
  • les repas se prennent majoritairement à l’hôtel (donc c’est plus cher que de faire des pâtes dans une pension) : vous pouvez toutefois déjeuner en “ville” mais attention il y a un seul – mais grand – supermarché et peu de restaurants,
  • en fait il y a bien un chemin par la route mais c’est beaucoup plus long et très chaotique.

Le réseau Wifi ne fonctionne pas dans les chambres. Les Nains ont passé leur temps de jeux à la réception (ce qui est pas mal pour avoir un peu la paix 😀 ).

L’hôtel mériterait une petite rénovation/modernisation mais les prix augmenteront sûrement donc c’est très bien ainsi.

 

Coût du bungalow sur pilotis famille

Environ 500€/nuit (petits déjeuners compris) – ce qui n’est “rien” par rapport à Bora-Bora.

Le pilotis comprend 1 lit double et 2 lits simples dans la même pièce, un dressing, une grande salle de bain avec baignoire et douche, 1 coin avec évier et réfrigérateur.

 

2- Faire le tour de l’île avec les enfants

Nous aurions pu louer une voiture pour faire le tour de l’île mais j’ai préféré le confort d’une visite guidée en 4×4 sur une demie-journée. Après le petit-déjeuner, nous avons sauté dans notre bateau-navette et avons retrouvé une autre famille avec deux enfants.

Nous avons pris la direction du nord de Huahine et les enfants ont rapidement fait connaissance.

Les marae

Nous en avons vu trois, 2 au nord et 1 au sud (donc nous ne les avons pas tous vus les uns après les autres).

Mãnunu est à côté de la piste de l’aérodrome et d’une plage sauvage avec plein de cocos (chouette un nouveau cours d’ouverture de coco après celui de Moorea).

 

Rauhuru, moins spectaculaire même s’il est face à la mer, est à Maeva. Il y a un musée à côté mais nous n’y sommes pas allés.

 

Au sud, vous adorerez Anini à Parea. Ce marae  se trouve face à la passe et au très joli motu Araara. Il cache 2 dessins de tortue, ce qui a beaucoup amusé les Nains et leurs copains du jour.

Les voyez-vous ?

le marae Anini

 

La Maison de la vanille

Saviez-vous que la vanille de Polynésie est une des meilleures du monde ?
Quelques grands Chefs viennent jusqu’ici pour la mettre dans leurs plats.

La visite de l’exploitation située dans la baie de Haapu nous a montré à quel point la vanille est un produit fragile, long à produire et qui demande beaucoup d’attention.

 

Après la visite, je vous recommande de faire quelques achats dans la petite boutique : de la vanille bien sûr mais aussi de l’huile de Tamanu, un produit miracle pour toute la famille : elle soigne aussi bien les coups de soleil que les coupures et peut même aider dans le traitement de l’acné !

Si vous voulez en savoir plus sur le Tamanu !.

 

Les pièges à poissons

Il se trouve dans le chenal de Fauna Nui à la sortie du village de Maeva (à côté du pont qui mène au Motu Maeva). À marrée haute, les poissons nagent entre les 2 barrières de pierres qui forment un V. Ils se retrouvent coincés quand l’eau redescend.

Pas bête et surtout moins stressant que des filets.

Les pêcheurs attendent tranquillement dans leurs cabanes.

 

Des anguilles aux yeux bleus

Je ne sais pas pour vous mais moi je n’aime pas les anguilles. C’est laid.

Et bien même avec les yeux bleus, c’est toujours aussi laid.

En plus elles sont énormes car nourries par les touristes et les habitants du village de Faie pour qui elles sont sacrées. Donc si vous n’êtes pas particulièrement intéressé, passez votre chemin mais pas touche aux anguilles !

 

La ferme/boutique de perles noires

Je pensais que Huahine Pearl Farm était une ferme perlière encore en activité mais non, c’est une boutique. Une bien jolie boutique sur l’eau, accessible grâce à une navette. Et même s’il y a bien une personne qui montre les techniques de culture, ce n’est que du folklore. Nous y avons trouvé des petits souvenirs mais je n’aurais pas acheté ma perle ici car il est impossible d’être bien conseillé : il y a trop de monde et le temps sur place est limité.

 

Si vous voulez rapporter une magnifique perle noire à des prix raisonnables, sans vous faire arnaquer, je vous recommande une fois de plus Pearlessance à Moorea (à retrouver dans mon récit sur Moorea).

 

Les plus beaux points de vue à voir en famille

On commence par le vert avec le belvédère qui offre une vue sur la baie de Maroa

Le belvédère face à la baie de Maroa

 

On enchaine avec le bleu et le turquoise, au belvédère face à la baie de Mahuti.

 

Et le plus fou de tous – pour moi – avec encore plus de nuances de bleu.

Le plus beau point de vue de Huahine

 

Et pendant qu’on profitait du paradis, de quoi parlaient les 4 ados/prénados nouvellement amis ?

  • des autres îles visitées ?
  • de la suite de leur programme ?
  • de la chance qu’ils avaient d’être là ?

 

Non non, de Fortnite !!!!
Faites des gosses.

Coût pour une demie-journée en 4×4

Toutes ces découvertes ont été faites lors d’une excursion organisée vie l’agence Tiare Spirit avec qui j’ai co-construit notre voyage.
Adulte : 54 € – Enfant (5-12 ans) : 27 €

9- D’autres activités à faire en famille

On ne peut pas tout voir en une demie-journée, voici d’autres pistes à explorer

  • faire le tour de l’île en bateau et déjeuner sur un motu,
  • explorer les fonds en plongée bouteille,
  • partir en randonnée sur le mont Puhaerei, le sommet de Huahine qui culmine à 462 m,
  • découvrir le musée du paréo : oui il y a un musée du paréo 😀 . Ou les acheter sur la route c’est bien aussi 🙂

 

En bref,

Huahine est une île bijou, incontournable dans un séjour en famille en Polynésie. C’est un peu une pause au paradis. On s’est laissé le temps de profiter de notre beau bungalow sur pilotis. Notre tour de l’île était parfait et même si j’aurais adoré en faire plus, c’est important de ne pas courir à la découverte tout le temps. De se retrouver tous les 4 avec la mer pour horizon.

J’aurais aimé découvrir également Maupiti, encore plus petite, mais il faut faire des choix. Et je vous assure que j’étais bien contente d’être là quand je faisais mon yoga sur mon pilotis.

 

Retrouvez mes autres articles sur la Polynésie :

 

Cet article vous a inspiré pour votre prochain voyage en famille ?
N’hésitez pas à l’épingler.

div style=”display: none;”>

 

Faites de beaux voyages en famille à Huahine !

Stéphanie

Vous aimerez peut-être

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.