Polynésie

Moorea, le guide complet pour un voyage en famille

20 décembre 2019
Journée en pirogue polynésienne

Spoiler alert, Moorea est ma favorite. La plus belle, la plus multiple, la plus adaptée aux voyages avec des enfants. Celle que j’ai adoré pour ses plages comme ses hauteurs. Celle où je retournerai un jour pour ouvrir une maison d’hôtes avec cours de yoga et cuisine healthy… On peut rêver non ? Mais pourquoi pas…

Moorea

 

Je suis tombée sous le charme de Moorea. C’est là notre émerveillement a commencé.

arrivée sur Moorea

Moorea est située dans l’archipel de la Société, juste en face de Tahiti. Elle est connue pour ses magnifiques plages de sable blanc mais aussi pour ses abrupts sommets volcaniques.

Vous savez d’où vient le nom de Moorea ?

La légende dit qu’une femme accoucha d’un lézard jaune qu’elle et son mari appelèrent Moo-rea (qui signifie lézard jaune en tahitien). Ils l’élevèrent comme leur fils mais finirent par l’abandonner car il était tellement énorme que la femme en avait peur. Le lézard mourut au large de l’île d’Aimeho en affrontant les courants. Deux pêcheurs le trouvèrent sur le rivage et le crièrent partout sur l’île. Depuis ce jour Aimeho fut renommée Moorea.

Vous savez tout 🙂

la carte de Moorea

 

Nous avons passé 6 jours sur place dans 3 hébergements très différents.

On commence avec la carte.

 

Au programme

Que faire à Moorea ?
Ce que nous n’avons pas fait mais…
Où manger à Moorea ?
Nos hébergements
Quels souvenirs rapporter de Moorea ?
Les indispensables pour un séjour tranquille

 

Allez, c’est parti 🙂

Que faire à Moorea ?

Commencer par une journée en bateau

Mais pas avec n’importe qui ! L’agence @TiareSpirit (avec qui j’ai construit une bonne partie du programme) a choisi @Mititours.

Nous avons embarqué dans la pirogue polynésienne de Wilfred, notre guide tahitien pour la journée.

Et quelle journée : navigation sur les eaux cristallines en compagnie des dauphins et des tortues, présentation aux raies pastenagues et aux requins du coin, baignade au-dessus des patates de corail…

 

… atelier cuisine poisson cru au lait de coco, dégustation sur une île déserte, tissage de chapeau en feuilles de cocotiers… le tout sur fond d’histoire de l’île, de ukulele et d’ananas polynésien. Vous connaissez ? Non ? C’est de l’ananas fraîchement découpé juste trempé dans le Pacifique 🙂 .

Excursion Miti Tours

 

Découvrir Moorea par la mer est incontournable tellement c’est magique.

 

Aller à la recherche des baleines

Les baleines à bosse viennent se reproduire au large de Moorea de fin juillet/début août à novembre. Cela ne signifie pas qu’on en voit à tous les coups ! Nico et Maï de @Pacifik.attitude sont venus nous chercher à l’hôtel pour 4 heures d’exploration. Maï nous a raconté les baleines pendant que Nico cherchait.

À la pause déjeuner, toujours pas de baleines.

Sur le chemin du retour, alors que nous étions quasiment résignés, le Grand les a vues. Deux juvéniles qui jouaient. Nous nous sommes équipés pour les rejoindre mais ils sautaient trop ce qui peut être dangereux. C’est dommage mais c’était déjà tellement beau.

Un kiff total que j’ai immortalisé sur mon bras quand je me suis faite tatouer à Tahiti !

la merveilleuse baleine à bosse

 

Découvrir les hauteurs en 4×4

L’intérieur de l’île réserve de belles surprises. Notre guide (@Toreanuimoorea) nous a emmenés sur la route des ananas. Ça balance sévère sur les routes cabossées ! Première claque, le col des 3 Cocotiers qui surplombe les champs d’ananas. Ici ce sont des “Queen Tahiti”, une variété endémique au goût bien prononcé. Un délice.

Le col des 3 cocotiers

 

Puis direction le Belvédère d’où la vue est imprenable sur le mont Rotui et les baies d’Ōpūnohu (à gauche) et de Cook (à droite).

Devant le mont Rotui

 

On redescend au niveau de la mer pour prendre la route de la Montagne Magique en haut de laquelle la vue est une fois de plus dingue. Nous avons également fait un saut à l’usine Rotui pour une dégustation de jus puis visité le Tropical Garden, un jardin botanique avec vue (toutes les vues sont dingues en fait), jus d’ananas frais et confitures maison à tomber (la corossol à la vanille est extraordinaire).

 

Une matinée bien remplie !

 

Pratiquer le yoga face à la mer

J’ai testé plusieurs spots. Le premier face à la baie de Cook était déjà pas mal mais celui devant notre fare chez Edith, seule, face à un lagon d’huile, était tellement magique qu’il l’a détrôné.

 

Admirer le paysage

Tout simplement.

le Sofitel à Moorea

 

Flâner sur la plage de Temae

C’est la plus belle de l’île, non loin du très bel hôtel Sofitel.

 

ou celle des Tipaniers

Elle est très prisée car elle est belle et en plus elle propose de nombreuses activités dont la plongée bouteille… avec supplément bien sûr. Son atout majeur réside juste en face de la plage : à quelques coups de rame de kayak (location à l’heure) du bord se trouvent des requins et des raies pastenagues qui ne viennent pas pour manger mais juste pour dire bonjour.

 

S’émerveiller devant les couchers de soleil

Ces couleurs…

 

et voir le Wind Spirit s’éloigner

Un magnifique quatre-mâts que nous avons revu à Bora Bora et à Tahiti.

#windspirit

 

Faire connaissance avec les Polynésiens

Et les Tikis.

Kesako un Tiki ?

C’est l’emblème de la Polynésie !

Mi-homme, mi-dieu, le Tiki serait le créateur de l’homme et l’héritier du fameux “manao” ou “mana”, une énergie vitale et une force spirituelle qui entoure les êtres. Une espèce de créateur du lien social, selon Mauss (le père de l’anthropologie française, rien que ça, dixit Wikipédia).

Originaire des îles Marquises, le Tiki est multiple. Il peut représenter la puissance comme la sagesse, le savoir… et est sculpté aussi bien en pierre comme autrefois ou en os, en bois ou encore en corail.

Autrefois vénérés et craints, ils sont toujours très respectés des Polynésiens.

 

Nous n’y sommes pas allés, mais sachez qu’il y a un Tiki Village à Moorea.

 

Ce que nous n’avons pas fait mais

que nous ferons la prochaine fois (quand j’aurai ma maison d’hôtes avec yoga… tout ça…)

  • La clinique des tortues : au milieu de l’hôtel Intercontinental se trouve un Dolphin Center. C’est mal. Les dauphins n’ont rien à y faire et même s’ils sont sûrement bien traités, ils sont en captivité. Ce n’est pas pour cela que je vous en parle mais pour la clinique des tortues blessées. L’association Te Mana o Te Monana les recueille et les soigne puis les relâche quand c’est possible. Ces jolies tortues se retrouvent là à cause des bateaux ou de la pollution humaine (les gens qui jettent tout et n’importe quoi dans la mer, grrrrr…). Si cela intéresse, leur site est ici.

 

  • La soirée polynésienne au Sofitel : alors en fait nous y sommes allés. Trois fois. La première, la gardien nous a dit que c’était le lendemain. La deuxième, l’accueil nous dit que c’était le lendemain (non ce n’est pas une blague). La troisième fois c’était le bon jour (ouf) mais nous sommes arrivés à la fin (quand ça veut pas…). Le peu qu’on a vu était chouette et tous les avis sont bons donc je vous recommande d’y aller. N’y allez pas pour dîner, sans intérêt particulier et très cher, mais prenez un verre et admirez les danses.

 

Où manger à Moorea ?

Les restaurants sont chers à Moorea, surtout dans les hôtels, donc nous avons cherché les bonnes adresses comme les bons plans. Le midi nous allions dans ce qu’ils appellent des snacks. Ils ne paient pas de mine mais la plupart sont bons voire très bons et sont moins chers que les restaurants traditionnel.

  • Snack Mahana (Papeotai) : sans doute le meilleur snack de Moorea. Il est incontournable et très prisé ! Il faut absolument réserver sous peine de repartir le ventre vide (voici le numéro +689 40 56 41 70). Le poisson cru au lait de coco est une tuerie.
  • Les Tipaniers (Papeotai) : tout aussi connu mais différent car c’est également un hôtel idéalement situé sur une plage très prisée. La salle de restaurant est face à la mer, le poisson cru est servi dans une noix de coco… Il faut également réserver (tipaniersresa@mail.pf) !
  • Snack Didier (Paopao) : nous nous sommes arrêtés un midi, un peu par hasard et c’était très bien. Népoux et les Nains ont pris des burgers – en mode touristes – et moi un poisson cru au lait de coco (oui encore, j’ai fait une étude très poussée sur le sujet 😀 Et oui, j’ai fait une entorse à mon régime végétarien mais le poisson fait partie de la culture locale et très frais).
  • Allo Pizza (Maiao) : la roulotte à pizza à 2 minutes de l’hôtel Kaveka, c’était parfait pour la petite faim du soir.

 

N’y allez pas

Moorea Beach Café (Maharepa) : c’est beaucoup trop cher sans que les plats le justifient.

 

Nos hébergements

Hôtel Kaveka

Situé dans la baie de Cook, le Kaveka est le plus vieil hôtel de Moorea, dans le bon sens du terme. Les bungalows sont grands et confortables et la vue sur la baie est imprenable. Les Nains ont passé beaucoup de temps à sauter du grand ponton où se situe le restaurant et moi à faire du yoga face à la mer.

L'hôtel Kaveka dans la baie de Cook à Moorea

 

Petit déjeuner avec vue sur la baie de Cook.

 

Fare Edith

Situé à Nu’urua, au sud-ouest de l’île, Fare Edith est un ensemble de plusieurs fares, les habitations polynésiennes traditionnelles. Je tenais à passer quelques jours dans ce type d’hébergement pour être comme à la maison : petits déjeuners et diners dans la salle à manger avec grandes ouvertures sur le lagon, cuisine très très bien équipée, des chambres séparées… ce qui fait du bien après une semaine en chambre familiale 😉

L’extérieur était très agréable aussi avec la terrasse et les canoës à disposition.

 

Sur la plage, personne. Dans le lagon, personne. Cet endroit est idéal pour se balader en amoureux. jouer sans gêner les autres (y’a pas d’autres), pratiquer le yoga et méditer sans autre bruit que celui de la mer ou nager en diagonale sans gêner ou être gêné 😀 !

 

Quand je vous dis qu’il n’y a personne !!

le lagon devant Fare Edith

 

Village Temanoha

On change complètement de décor en s’éloignant de la mer. Le Village Temanoha est situé dans la baie de Cook, sur les terres ancestrales du Pacifique. Après 5 jours en bord de mer, nous nous sommes un peu éloignés pour passer notre dernière nuit dans la nature… Enfin proches de la nature. C’est un lieu atypique et unique à Moorea, avec une vue imprenable sur la Montagne percée.

Le Village du “Petit oiseau du grand océan baigné d’une aurore royale” propose quelques très jolis bungalows et cotton lodges (lodge en toile) bien équipés, une piscine et des petits déjeuners fort appétissants. Une cabane dans les arbres était en construction quand nous étions sur place. Pour un tourisme éco-responsable c’est parfait.

 

Les Tipaniers

Nous n’y avons pas séjourné car c’était complet. L’hôtel propose des bungalows dans un grand jardin face à la mer. Des activités sont disponibles sur la plage dont la plongée, avec supplément. Le site pour nager avec les raies et les requins se trouve en face de la plage (je vous ai parlé de la plage plus haut) !

 

Quels souvenirs rapporter de Moorea ?

  • Une confiture corossol-vanille de Tropical Garden : après avoir fait le tour des jardins et des plantes, vous ne partirez pas sans prendre un jus d’ananas frais et une confiture tout juste sortie du chaudron. Bon en fait je ne l’ai pas rapportée car je l’ai terminée à Rangiroa !
  • Un tee-shirt Hinano : à la base, c’est la marque de bière locale. Ils ont sans doute compris le potentiel de leur logo car une gamme de vêtements assez sympa a été créée. La boutique est à Tahiti mais nous en avons trouvés un peu partout et notamment dans le magasin de l’usine Rotui.
  • Une perle noire : il y en a partout et a tous les prix donc c’est compliqué de savoir où en acheter. Wilfred notre premier guide nous a conseillé d’aller chez Pearlescence, pas très loin du Sofitel. C’est la marque d’un Français expatrié depuis plus de 20 ans. Il nous a raconté toute l’histoire de la culture à la bijouterie. J’ai donc choisi ma perle en confiance.

 

Les indispensables pour un séjour tranquille

  • Voiture de location : si comme nous vous ne tenez pas en place entre les hébergements et la découverte de l’île. Nous l’avons prise sur place chez Albert Transport. Sachez que vous pouvez louer une voiture pour Tahiti et Moorea via la même agence. Je ne sais pas si c’est avantageux en prix mais en temps, c’est sûr.
  • Comme pour les autres îles, il vous faut absolument des chaussures d’eau et des masques.

 

En bref,

Moorea c’est mon île chouchou. Pareil pour Népoux et les Nains. Si j’ai la chance de revenir un jour en Polynésie, je retournerai sur Moorea avant d’approfondir les Tuamotu et aller jusqu’aux Marquises (et Tétiaroa et les Gambier bien sûr).

Pour dénicher le plus bel endroit pour ma maison d’hôtes !

Faites de beaux voyages en Polynésie 🙂

 

Stéphanie

Cet article vous a inspiré ?
Si vous voulez le retrouver facilement, épinglez-le sur Pinterest.

 

Mes articles sur la Polynésie

Vous aimerez peut-être

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.