Famille Voyages

Road trip en famille en Californie # 2 : Santa Cruz, Big Sur, Pismo Beach

21 août 2017
Le Boardwalk de Santa Cruz en Californie

Après 4 jours à San Francisco (que je vous ai racontés ici), nous prenons la route n°1 pour deux étapes d’une nuit : Santa Cruz et Pismo Beach. J’ai repéré plusieurs arrêts à faire sur cet itinéraire et nous aurons une longue route à faire pour rejoindre l’étape d’après.

Nous sommes mercredi, le 5e jour de notre voyage et il fait gris, comme quasiment chaque jour depuis notre arrivée. Je referme les valises, nous mettons les clés dans le cadenas.

Ça y est, cette fois c’est vraiment parti pour l’aventure.

La route vers Santa Cruz en Cali

 

Enfin l’aventure qui suit le programme hein, ne nous emballons (pour la carte et les conseils pratiques avant de partir, rendez-vous ici)

Jours 1 à 4 : San Francisco
Jour 5 : San Francisco -> Santa Cruz
Jour 6 : Santa Cruz -> Carmel-By-the-Sea -> Big Sur -> Pismo Beach
Jour 7 : Pismo Beach -> Solvang -> Santa Barbara
Jour 8 : Santa Barbara
Jour 9 : Santa Barbara -> El Capitan Canyon
Jour 10 : El Capitan Canyon -> Venice Beach
Jour 11 : Venice Beach (Los Angeles)
Jour 12 : Venice Beach
Jour 13 : Venice Beach -> San Diego
Jour 14 : San Diego -> Legoland
Jour 15 : San Diego
Jour 16 : San Diego -> Los Angeles -> Paris

 

Jour 5 : Cupertino…

Nous roulons les cheveux au vent bien au chaud dans la voiture vers Half Moon Bay, repère de surfeurs parait-il. Nous entrons donc Half Moon Bay dans le GPS… qui nous amène à Half Moon Bay, centre ville.

Raté.

Forcément.

J’aurais du chercher une adresse plus précise (en même temps je n’avais pas de WiFi pour prendre le temps de tout décortiquer !). Nous allons donc jusqu’à la plage mais peine perdue, pas de surfeurs à l’horizon.

Bon ben tant pis.

Prochaine étape, Cupertino.

Saviez-vous que le magasin du siège d’Apple est le seul qui vend des goodies ? Moi non. Népoux oui. Et en bon geek qu’il est, un goodie Apple, on ne passe pas à côté sans l’acheter.

Nous nous garons. Il fait beau (ça fait du bien).

Cupertino en Californie

 

Népoux et les Nains sont au top. Népoux cherche son goodie, les Nains jouent sur les iPads, et moi je profite du WiFi (oui c’est devenu une sorte d’idée fixe).

Deux goodies plus tard, nous revoilà sur la route pour Santa Cruz à moins d’une heure de là.

 

 

… Santa Cruz

J’ai choisi Santa Cruz comme étape pour 2 raisons :

  • c’est une ville réputée pour son spot de surf (deuxième idée fixe) et
  • son boardwalk (compromis parents/enfants toujours).

 

Avant de nous installer il faut déjeuner. Nous nous arrêtons au hasard chez Steamer Lane Supply. Bowl végé pour moi, quesadillas et sandwichs pour Népoux et les Nains. C’était frais et très bon (et il y avait plein de Français en même temps que nous).

 

Santa Cruz est une petite ville agréable avec un très joli centre-ville.

Le centre-ville de Santa Cruz en Cali

 

Nous y avons fait un peu de shopping, un arrêt chez Starbucks (la base)…

… et avons évité une contravention. En Californie ils ne rigolent pas avec le stationnement : il y a peu de place, c’est vraiment limité dans le temps et pas question de dépasser sans payer. Je suis arrivée au moment où la madame-flic sortait son carnet.

Vous pouvez remettre des sous, me dit-elle.

Oui oui, d’accord.

Nous sommes restés encore 5 minutes sans payer (même pas peur).

 

Les maisons aussi sont plutôt sympa.

 

Notre motel, Torch Lite Inn at the Beach Boardwalk

La chambre était toute petite avec la bonne moquette marron au sol. Le pire de mes choix. Mais il y a une piscine. Les Nains enfilent leur maillot et hop dans l’eau. Pas moi, bien trop froide. Ils sont ressortis gelés 20 minutes après, même pas le temps de lire un magazine !

Le motel de Santa Cruz en Cali

 

Après cette pause piscine, direction le boardwalk, à 5 minutes à pied de notre motel (au moins un avantage). Ce parc d’attractions est décrit comme vintage mais nous l’avons trouvé plutôt bien par rapport à celui de Santa Monica (qui est vraiment nul).

En plus il y avait une réduction ce soir-là : tous les manèges en illimité pour 15 dollars !

Le Boardwalk de Santa Cruz en Californie

 

Je n’ai fait que celui qui surplombait le boardwalk et la plage (pour faire des photos :)).

J’avais pensé aux gilets mais pas au bas de jogging. Résultat j’étais frigorifiée dès que le soleil s’est couché. Heureusement pour moi, Petit Nain a rapidement capitulé et nous sommes rentrés. Les grands nous ont suivi après un manège de barjos comme ils aiment.

Pas de cuisine = obligation de trouver un restaurant ! Nous avons atterri dans une pizzeria pas si mauvaise mais avec un service hyper long. Petit Nain n’en pouvait plus !

 

Le lendemain

Nous ne pouvions pas partir sans visiter le minuscule musée du surf (qui était fermé quand nous sommes arrivés). C’est sympa à faire car c’est gratuit et c’est plutôt rapide.

Le musée du surf de Santa Cruz en Cali

Le musée du surf de Santa Cruz en Cali

 

 

Jour 6 : Carmel-by-the-sea…

Aucune raison de trainer après le musée, nous avons repris la route pour une journée assez dense.

Au départ, j’avais prévu d’aller à Monterey après Santa Cruz mais j’ai changé d’avis 3 jours avant. Nous irons donc à Pismo Beach en passant par Carmel-by-the-sea et Big Sur et surtout un long détour en raison de la fermeture de la route n°1.

Première étape, Carmel, sous le soleil (coooooool).

Le centre-ville de Carmel-by-the-sea en Cali

 

Le centre-ville de Santa Cruz était joli, celui de Carmel est plus que ça. Les maisons alentour sont magnifiques, les boutiques haut de gamme (j’aurais bien acheté 2-3 trucs mais je me suis raisonnée en voyant les prix). Nous serions bien restés dans un des hôtels tellement ils étaient mignons (et sans doute très chers).

Le centre-ville de Carmel-by-the-sea en Cali

 

Et que dire de la plage de sable blanc. Elle était immense.

La plage de Carmel-by-the-sea en Cali

 

Allez le plaisir des yeux, c’est fait. Nous voilà déjà repartis.

 

… Big Sur…

Big Sur c’est magnifique, il faut absolument y aller.

Et ensuite il faut aller déjeuner à Nepenthe, le point de vue est fabuleux.

Je vérifie sur Google.

Visiblement la route est fermée après Nepenthe, donc c’est bon. Après il faudra revenir sur nos pas et faire un gros détour pour aller jusqu’à Pismo Beach.

Big Sur est une région qui s’étend sur 140 km. Les paysages sont magnifiques, entre les falaises qui plongent dans l’océan Pacifique, les canyons pourpres, la végétation riche et les plages infinies et désertes. On roule dans ce décor de rêve jusqu’au Bixby Bridge, 85 ans, la star des photos.

Ça commençait bien.

La route de Big Sur en californie

 

Et le brouillard est arrivé. Peut-être que ce sera mieux au retour, après le déjeuner. Donc nous continuons vers Nepenthe…

Mais des panneaux annoncent que la fin de la route est proche, avant Nepenthe… contrairement à ce qu’avait dit Google (je vous ai déjà parlé de nos poisses à San Francisco ici, ça continue !). J’aurais pu/dû vérifier sur un autre site.

Nous avons finalement déjeuner dans un restaurant très sympa, près d’un torrent. Il fait beau, c’est déjà ça.

 

Nous reprenons la route en sens inverse, et le temps redevient gris donc pas de Bixby Bridge au soleil. Je suis la seule à sortir de la voiture pour faire des photos !

Le Bixby Bridge en Californie

Le Bixby Bridge en Californie

 

Trois bonnes heures après, nous arrivons à Pismo Beach.

Je me serais bien passée de ce détour pour cause de Highway One fermée mais bon, c’est comme ça.

Il faisait presque nuit quand nous sommes arrivés au Shore Cliff hôtel de Pismo Beach. Après le motel pas terrible, nous étions bien contents de découvrir une grande et belle chambre. Pas du tout envie d’aller au restaurant ce soir, nous allons donc au supermarché du coin, très bien, pour un pique-nique dans la chambre.

La chambre de pismo beach

 

 

Jour 6 : Pismo Beach…

La nuit a été bonne. C’est le matin… gris… encore…

Cela ne nous a pas empêché de profiter de la piscine chauffée et du jacuzzi.

 

Le soleil a fini par sortir avant notre départ mais nous n’avions plus le temps de visiter et découvrir tous les atouts de la ville, en particulier en bord d’océan : les animaux (nous avons bien vu les mouettes et les pélicans – qui puent sentent mauvais), les falaises, la plage…

 

J’ai aussi lu que c’est la capitale mondiale de la clam (une grosse palourde), intéressant non ?

 

Conclusion sur cette étape

Ces 2 jours ont été fatigants car nous avons fait beaucoup de route. Les Nains ont préféré Santa Cruz et ses manèges à la balade Big Sur/Bixby Bridge car c’était long et le temps n’a pas aidé à apprécier le paysage.

Mais le soleil arrive à Santa Barbara où nous resterons 2 nuits donc un peu plus cool.

 

Vous pouvez retrouver les autres articles sur notre road trip ci-dessous

Mes conseils pratique avant de partir en road trip en Californie.

Quel programme à San Francisco ?

Santa Barbara et El Capitan Canyon

 

A bientôt pour la suite 🙂

 

 

Road trip en famille en Californie # 2 : Santa Cruz, Big Sur, Pismo Beach
Notez cet article

Vous aimerez peut-être

Aucun commentaire

Laisser un commentaire