Podcast

Un bivouac en famille dans le Dévoluy

16 octobre 2020
Un bivouac en famille dans le Dévoluy

Un jour Guillaume dit à Guillaume…

Non je ne suis pas folle, ni mon invité puisqu’ils sont 2, Guillaume et Guillaume donc.
Ok on ne va pas s’en sortir 😯

Guillaume le montagnard dit à Guillaume le Breton, Et si on créait une agence de voyages d’aventures outdoor.

Ainsi est né Captain Wild, une agence qui crée des moments de partage et d’émotions pour revenir « augmenté » ! Ce qui signifie que vous progressez quel que soit votre niveau au départ.

Comme ils ne sont pas experts dans toutes les disciplines outdoor, ils s’associent à des marques et spécialistes des disciplines qui sont proposées. Avec ça si vous ne revenez pas « augmenté », comme ils disent, c’est que vous le faites exprès !

Entre 2 créations d’aventures, Guillaume & Guillaume aiment bien partir en balade avec leurs femmes qui sont sœurs, et leurs 3 enfants qui ont entre 22 mois et 11 ans. Vous suivez toujours ?

Il y a quelques semaines, sur une idée de leur beau-papa, ils ont pris de l’altitude pour bivouaquer dans le Devoluy, une vallée encaissée des Hautes Alpes… Là où l’histoire est intéressante, c’est qu’il fallait tout prévoir pour assurer repas et occupations pour leurs enfants et qu’ils ne savaient pas tout à fait où ils allaient planter leurs tentes

C’est donc un carnet d’explorateur que Guillaume et Guillaume vous proposent aujourd’hui, avec leurs meilleurs conseils pour organiser un bivouac avec des enfants.

 

Le Dévoluy

Située entre Grenoble et Gap, c’est une vallée encaissée avec 2 entrées de chaque côté, entourée de montagnes très abruptes, vallonnée au milieu avec des forêts, des falaises, des rivières. Il y a aussi beaucoup de pâturages pour les moutons.

 

Que faut-il prévoir pour un bivouac en famille ?

Le matériel

Le bivouac c’est la chose la plus simple à faire en famille quand on veut un peu d’aventure. Pas besoin de se surcharger, il faut juste quelques essentiels :

  • une tente,
  • des sacs de couchage,
  • un réchaud et quelques casseroles (en fonction de ce que vous prévoyez de faire à manger),
  • un matelas gonflable ou un petit tapis en mousse (pas essentiel mais pas mal côté confort, ça dépend du terrain),
  • des affaires chaudes (attention à la nuit quand les températures tombent et à l’humidité),
  • des affaires de pluie,
  • une frontale pour la nuit,
  • 2 litres d’eau par personne quand il n’y a pas de rivière,
  • une carte pour se repérer (le GPS ne passe pas partout).

Et les petits plus

  • une trousse de secours : quelques pansements, un bandage, une couverture de survie,
  • un sachet de chamallow.

Quelques astuces 

  • les filles/femmes ont toujours plus froids que les garçons, prévoyez donc un peu plus chaud pour le sac et/ou les vêtements,
  • Si vous faites une fondue, râper le fromage avant de partir,
  • Pour le vin, prendre des cubis en poche souple 😀

Les sacs à dos

  • Pour les parents : un sac à dos de 40 l suffit en général. Prévoir 60/70 l si vous êtes avec un petit que l’un des 2 parents devra porter.
  • Pour les enfants : le sac plein doit faire 20% de leur poids max (le duvet et la gourde).

Le budget pour un bivouac en famille

Pour une première fois, pas besoin d’investir dans du matériel ultra technique. Privilégiez Décathlon et même LeBonCoin.

Comment choisir le lieu ?

  • maximum une heure de marche,
  • un chemin pas trop accidenté,
  • à la lisière de la forêt,
  • 200 m de dénivelé max.

Conseil : faire un repérage avant si c’est possible.

Que faut-il vérifier avant de partir en bivouac ?

  • la météo,
  • l’altitude
    • de 0 à 1 an, ne pas dépasser 1 500 m d’altitude
    • de 1 à 2 ans, ne pas dépasser 1 800 m d’altitude
    • et même plus âgé, rien ne sert d’aller plus haut, car c’est de la haute montagne et les conditions sont différentes,
  • si c’est un Parc car il peut y avoir des règles spécifiques comme ne pas emmener d’animaux par exemple.

 

Le bivouac en famille de Guillaume et Guillaume dans le Dévoluy

Le lieu du campement

Le départ de la marche était près d’un téléphérique de scientifiques.

Après une petite heure, ils sont arrivés dans un endroit exceptionnel avec une vue incroyable sur la montagne. Et en plus il y avait un arbre mort pour alimenter le feu J

L’installation

Il n’a pas fallu plus de 30 minutes pour monter le campement. Les enfants participent au montage des tentes puis mettent leur sac de couchage et leurs doudous à leur place.

Les grands de Guillaume le Breton sont partis en exploration ou à la recherche de fruits des bois (fraises, myrtilles, framboises). Le petit avait un terrain de jeu bien plus amusant qu’en ville.

Attention : pour les fruits des bois, les enfants doivent toujours demander l’autorisation des parents avant de manger les fruits et les prendre en hauteur pour éviter les pipis de renard notamment (qui peuvent véhiculer des maladies).

Pas de bivouac en famille sans feu de camp

C’est le point central du camp, là où tout le monde se retrouve pour manger, raconter des histoires et observer les étoiles. Et aussi parce que les températures ont baissé avec la nuit.

Pour le faire :

  • privilégier un endroit loin des arbres,
  • faire attention au sens du vent, il ne faut pas qu’une tente entre le feu et la vallée,
  • trouver du bois et des brindilles,
  • sécuriser, dégager les herbes autour, tasser avec les pieds, mettre des petits cailloux autour,
  • garder une bouteille d’eau à proximité au cas où.

Les animaux de la montagne

  • Les loups : il y a des loups dans le Dévoluy à cause des moutons. Il ne faut pas en avoir peur mais c’est bien d’expliquer aux enfants quel rôle ils jouent dans la nature.
  • Les patous : ce sont de gros chiens de bergers qui gardent les moutons. Il vaut mieux leur signaler votre présence s’ils ne vous ont pas vus, pour qu’ils ne vous voient pas comme un danger pour les moutons.

Le départ

Le réveil est un moment fort du bivouac. Mais pas besoin de rester trop longtemps après le petit déjeuner. Avant de partir, il faut veiller à ne rien laisser derrière soi.

Pour cela, tout le monde rassemble ses affaires au même endroit et fait bien le tour du camp !

L’avis des enfants

  • Ce qu’ils ont préféré : l’installation du camp et les chamallow !
  • Ce qu’ils ont moins aimé : peut-être la marche du retour, un peu moins excitante que l’aller.

 

Retrouvez Captain Wild en ligne

 

Pour finir

Si vous avez apprécié cet épisode, n’hésitez pas à vous abonner, mettre une petite note 5 étoiles ou un commentaire sur Apple Podcast (merciiiiii).

Le Podcast est. sur Instagram @familleetvoyages_blog

 

Vous pouvez retrouver tous les autres épisodes sur le blog, Apple Podcast, Deezer, Spotify, Podcast Addict, Google Podcast et de nombreuses autres plateformes d’écoute.

 

Petit break la semaine prochaine, on se retrouve dans 2 semaines pour un nouvel épisode.

D’ici là, prenez soin de vous, inspirez-vous et créez-vous de chouettes souvenirs en famille !

 

Stéphanie

Crédit music : Luk & Jo

Vous aimerez peut-être

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.