Podcast

Bangkok en famille, les conseils d’une expat

25 septembre 2020
Bangkok en famille, les conseils d'une expatriée

Charlotte a quitté la France depuis plus de dix ans, après ses études de journalisme. Elle s’est installée en Syrie puis au Yemen où elle a notamment couvert la révolution arabe. Entre 2 conflits, elle rencontre celui qui deviendra son mari.

Pour fonder leur famille, ils décident de partir aux États-Unis. Trois ans et deux jolies petites filles plus tard, toute la famille fait ses valises pour retrouver le monde arable et emménager à Alger pendant presque 4 ans. Ils retournent rapidement en France pour la naissance du petit dernier puis s’envolent pour Bangkok où ils résident depuis février 2020 avec leurs enfants de 5, 3 et 1 an.

Charlotte a créé Little Voyageurs, un site sur le voyage en famille, après la naissance de sa première fille. Pour partager ses découvertes puis celles d’autres mamans par la suite, la plupart expatriées elles-aussi. Autrice des guides Petit Futé Syrie et Iran dans les premières années de sa carrière, c’est maintenant sous sa propre marque qu’elle en crée d’autres, pensés par et pour les parents, disponibles sur le site.

Aujourd’hui c’est un guide audio qu’elle nous propose pour découvrir Bangkok en famille.

 

Vivre à Bangkok en famille

Les avantages

On peut vivre Bangkok en famille de plein de manières différentes, la ville s’adapte à tous les budgets : un peu éloigné du centre en maison ou dans le centre en appart ou maison, il y a beaucoup d’écoles internationales, beaucoup d’activités des plus farfelues au plus classiques.

Quelques parcs dans la ville et beaucoup d’options nature en dehors : à 2h de voiture on peut être dans un Parc National.

Les petits inconvénients

  • On ne peut pas marcher facilement dans la rue, il y a peu de trottoirs,
  • Il fait vraiment très chaud, du coup pas de balade possible entre 10h et 16h surtout entre 0 et 6 ans,
  • Il n’y a pas beaucoup de parcs donc il faut prendre la voiture,
  • Les embouteillages

 

L’itinéraire idéal pour un premier voyage en famille en Thaïlande !

Un itinéraire sur 2 semaines, ou un peu plus

  • 3 jours à Bangkok
    • 2 jours en ville, faire une balade le long de la rivière, les musées et les temples
    • 1 jour à vélo sur une petite île à 20 minutes de Bangkok en passant notamment par une ferme qui a transformé la nature en terrain de jeux pour les parents et les enfants : Get growing community farm
  • 2/3 jours au vert dans un Parc National à l’est ou à l’ouest et notamment le long de la rivière Kway pour dormir dans un sanctuaire avec les éléphants
  • puis 1 semaine pour visiter 2 îles, un peu plus difficile d’accès que Phuket, Ko Phi Phi, Krabi ou Ko Samui (en prenant un avion, un taxi, un bateau) pour découvrir une Thaïlande authentique et un peu préservé du tourisme : Kaoway par exemple et d’autres îles entre les péninsules de Phuket et Krabi.

Si vous voulez aller plus loin : prolonger au nord dans les montagnes thaïlandaises, pour planter du riz (ça existe aussi près de Bangkok). C’est une ambiance un peu particulière, il fait plus frais et on peut y faire camping en pleine forêt aux alentours de Chiang Mai.

 

Les sanctuaires pour les éléphants

Monter sur le dos d’un éléphant, ça parait chouette mais non ! Ne réservez surtout pas une balade à dos d’éléphants, même si les enfants le réclament car ces animaux n’ont rien à faire là. Visitez plutôt des sanctuaires, où les es éléphants auparavant maltraités – souvent pour le tourisme ou les cirques – coulent des jours heureux.

Pour ne pas vous tromper entre les attrape-touristes et les sanctuaires, il y a UNE règle simple : on ne monte pas sur les éléphants. On les caresse du bout des doigts, on lui donne à manger, mais c’est tout. 

Si vous allez au nord de Bangkok, dans une ville qui s’appelle Ayutthaya, vous verrez sans doute des éléphants sur le bord de la route, limite maquillés avec des colliers autour du cou, des grelots sur les pattes, et des charges sur leur dos pour attirer les touristes. Les enfants voudront s’arrêter mais il faudra leur expliquer que ce n’est pas possible et pourquoi.

Il n’y a pas beaucoup de sanctuaires mais vous verrez qu’ils font de leur mieux pour les éléphants et qu’ils sont ingénieux, en proposant notamment des ateliers pour faire du papier à base de caca d’éléphant. Une activité plutôt originale qui devrait plaire à toute la famille 😀

 

Les activités à faire à Bangkok en famille

Les musées

  • National Museum : il y a des guides francophones qui font des visites gratuites pour découvrir la culture et l’histoire thaïlandaise. En plus c’est très interactif.
  • Musée de Jim Thompson : plutôt pour les enfants de 6 ans et plus car on ne peut pas toucher le mobilier.

 

Les balades

  • en bateau : louez un long tail et apportez votre frichti. Le capitaine vous emmènera dans des lieux où il n’y a pas de touristes, à la rencontre des habitants qui vivent sur l’eau… (Charlotte peut vous aider à le contacter).
  • à vélo : sur Ko Kret, une île proche de Bangkok (article sur le blog Little Voyageurs).

 

À voir absolument

Le marché flottant à Anphawa à 1h30 de Bangkok ! On peut même voir des marais salants et pêcher des crabes sur la route.

 

De jolies adresses pour les familles

Il y a de très beaux hôtels, très bien faits et très peu chers en Thaïlande.

  • Les hôtels alternatifs pour vivre Bangkok en famille de manière décalée : par exemple, le Bangkok Tree House, où on dort perché dans des cabanes de vert, entouré de verdure dans le poumon vert de Bangkok, à 20 minutes du centre,
  • Des boutiques hôtels avec 3-4 chambres avec de la nourriture thaï maison : par exemple, le Josh hôtel, un peu art déco, comme à Miami, avec une superbe piscine qui date des années 70. Il est à Ari, un micro-quartier qui monte.

Et un peu plus loin

  • on peut aussi faire du glamping pour 30 euros par nuit à Phuket pour vivre la Thaïlande de manière raffinée mais à un petit budget.

 

Qu’est-ce qu’on mange en Thaïlande ?

Bangkok c’est le paradis de la nourriture et on peut manger à tous les prix !

Les spécialités

  • Riz frit avec des petits morceaux de légumes ou de viande (fried rice)
  • Plats à base de nouilles sautées
    • Pad Siou (revenues avec plus de légumes et dans une sauce brune)
    • Pad Thaï (revenues avec des cacahuètes, des crevettes)
  • Soupe de nouilles, souvent épicée, mais on peut demander à les enlever. Il faut tester la nourriture de rue à Bangkok, c’est bon et très peu cher. Mais attention il y a parfois des surprises, il ne faut trop pas demander ce que c’est 😀

 

Un restaurant incontournable avec les enfants à Bangkok

Mother may I Kitchen : un restaurant de quartier dans un endroit très paisible avec une cuisine locale, il y a un grand jardin, une balancelle. À ne pas manquer, leur dessert glacé avec de la meringue, de la mangue et de la noix de coco.

 

Et pour faire une pause

Il y a des cafés avec des aires de jeux intégrées. Ce n’est pas typique mais très agréable avec les enfants.

Et à 1h de Bangkok

Il y a plein de concept de cafés comme le Montreux farb ou la ferme de Lek. Ils proposent de planter du riz, d’aller dans les plantations de bananes. Et même de faire des ateliers comme fabriquer du savon.

 

Quels souvenirs rapporter de Bangkok?

  • une jolie ombrelle
  • des produits artisanaux à chiner dans les concepts stores. Vous y trouverez des chaussures, des objets de déco en feuille de banane, en rotin…

 

Quel budget ?

Il faut compter entre 1 500 et 4 500 euros pour une famille de 4.

 

Monter son voyage seul ou avec une agence ?

Pour vivre Bangkok en famille de façon un peu plus intime et différentes, n’hésitez pas à aller sur le blog de Charlotte. Ou même à la contacter. Elle peut aussi vous recommander un agent local.

 

Retrouvez Charlotte en ligne

 

Pour finir

Si vous avez apprécié cet épisode, n’hésitez pas à vous abonner, mettre une petite note 5 étoiles ou un commentaire sur Apple Podcast (merciiiiii).

Le Podcast est sur Instagram @familleetvoyages_blog

 

Vous pouvez retrouver tous les autres épisodes sur le blog, Apple Podcast, Deezer, Spotify, Podcast Addict, Google Podcast et de nombreuses autres plateformes d’écoute.

 

À la semaine prochaine pour un nouvel épisode.

D’ici là, prenez soin de vous, inspirez-vous et créez-vous de chouettes souvenirs en famille !

 

mon avatar

 

 

 

 

Stéphanie

Crédit music : Luk & Jo / Avatar : Papacube

Vous aimerez peut-être

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.