France

Une journée en famille à Biarritz

17 août 2020
Une journée en famille à Biarritz

Hello, hello,

La pluie tombe beaucoup depuis quelques jours 🙁

C’est le temps idéal pour vous parler d’un de nos coups de coeur du Pays Basque ! Après notre première journée à Bayonne, toute la famille a débarqué à Biarritz à moins de 30 minutes de la maison de nos amis à Saint-Pierre d’Irube.

Capitale historique du surf, nous aurions pu prévoir d’y taquiner la vague. Mais quand on voit leurs tailles… non, on va visiter tranquillement, éventuellement se baigner et regarder les surfeurs évidemment.

La carte

Au programme de cette journée

Balade en famille dans le quartier de Port Vieux
Un Breton chez les Basques pour le Déjeuner
Côté Côte des Basques
Promenade vers le Phare

Allez c’est parti.

 

Balade en famille dans le quartier de Port Vieux

En plein été, si vous n’habitez pas sur Biarritz, mieux vaut arriver tôt car vous ne serez pas seuls à chercher à vous garer. En arrivant à 11h, nous avons préféré aller dans un parking souterrain plutôt que de tourner. Comme la ville a mis des panneaux indiquant les prix et les places restantes de chacun, nous n’avons pas perdu de temps.

Nous commençons par flâner dans la rue commerçante qui mène directement à la plage de Port Vieux.

 

À sa gauche,  la très belle et très énigmatique Villa Belza (qui signifie noire en basque). La légende dit qu’elle abriterait de terribles secrets…

 

À sa droite, le rocher de la Vierge, un des emblèmes de Biarritz. La Vierge a été érigée en 1865 suite à une lumière divine qui aurait guidé et ainsi sauvé des pêcheurs de la noyade. La passerelle qui relie le rocher à la côte a été réalisé par un certain Gustave Eiffel en 1887. Rien que ça.

Ce qui m’a la plus plu, la mouette sur sa tête, impassible et pas du tout décidée à s’envoler malgré la visite de touristes grimpeurs.

 

Sur l’esplanade des Anciens Combattants, en face de la passerelle, un artiste expose des planches de surf décoratives. Voilà un joli souvenir à rapporter ! Nous en avons pris 2, une pour nous et une plus grande pour la chambre des Nains.

planche de surf

 

Nous poursuivons notre balade jusqu’au port, sans y descendre puis sur la place Sainte-Eugénie où se trouve la cathédrale du même nom.

 

Un Breton chez les Basques pour le déjeuner

Je n’avais repéré sur le web que les restaurants où il était préférable de ne pas s’arrêter pour cause de prix trop élevés, comme Chez Albert sur le port. Il parait que le Corsaire juste en face et surtout la Casa Juan Pedro juste à côté sont plus accessibles.

Ce qu’il ne faut pas louper, et que nous avons pourtant loupé, ce sont les crampottes.

Kesako une crampotte ?

C’est une petite maison en gascon, là où les pêcheurs stockaient leur matériel ou se reposaient. Aujourd’hui c’est toujours le cas mais certaines sont reconverties en restaurants.

Allez donc y faire un tour et racontez-moi !

J’avais demandé ses bonnes adresses au peintre des planches de surf. Il nous a indiqué la pizzeria de la place Sainte-Eugénie, mais pas envie de pizza et la crêperie Bleue de toi, rue Mazagran.

Banco, les crêpes du Breton vont très bien avec toutes les affiches de surf. C’était frais, très bon et plus économique que pas mal des restaurants du coin.

 

En grande gourmande, je serais bien venue refaire un tour dans le coin, place Georges Clémenceau, pour prendre un thé et une des pâtisseries à la Maison Miremont, une institution à Biarritz. Une prochaine fois.

 

Côté Côte des Basques

Les Nains veulent se baigner et dans de grosses vagues de préférence. Direction la très belle Côte des Basques, à gauche de la Villa Belza. Les surfeurs sont nombreux, la mer à perte de vue…

 

Les gens ont étalé leur serviette sur le muret qui surplombe la plage, devant cet immeuble affreux (mais pourquoi vouloir défigurer le paysage ?!?).

Quelle drôle d’idée !

La côte des Basques à Biarritz

 

Mais ils ont bien raison car la marée monte et la mer grignote inéluctablement la plage.

Qu’à cela ne tienne, les Nains s’aspergent de crème et hop dans l’eau. Bien trop agitée à mon goût, je les laisse sous la surveillance de Népoux, qui devra les obliger à sortir avant que les marches, qui permettent de remonter, soient inaccessibles.

 

D’ailleurs peu de temps après les sauveteurs ont prié les “nageurs” et les surfeurs de sortir à leur tour.

Juste en face de cette plage se trouve un tout petit musée du surf. Quelques minutes suffisent pour le survoler.

 

Une fois passés les clubs de surfs en rang d’oignons, nous commençons une grande ascension. Le Petit et moi comptons chaque marche. J’avais lu qu’il y en avait 100, elles sont 221.

Nous avons bien mérité notre pause “vue de dingue”, smoothies, pepsi et grenadine chez Etxola Bibi.

La vue devant Etxola Bibi à Biarritz

 

L’endroit est réputé pour le coucher du soleil mais les places sont chères donc le goûter c’est bien aussi.

Pour les amateurs, il y a un joli boulodrome à côté.

le boulodrome à Biarritz

 

Promenade jusqu’au phare

Dernière étape de notre journée biarrote, le phare. Nous avons repris la voiture, plus simple pour repartir mais la balade aurait été très sympa le long de la plage ou entre les magnifiques maisons.

Maisons biarrotes

 

Plutôt que de marcher sur le trottoir, on peut emprunter un très joli chemin sinueux et ombragé jusqu’au phare. Avec en prime de superbes points de vue. Admirez plutôt !

 

Bon ok le haut est en travaux mais bon, il est joli quand même non ?

Ainsi s’achève notre belle journée à Biarritz.

 

Alors cette journée à Biarritz en famille, bien ou

Top !

L’atmosphère, les plages, les vagues, les maisons, les lieux où nous nous sommes arrêtés, même le soleil, caché à notre arrivée, a fini par sortir pour nous en mettre plein les yeux.

Une journée c’est bien trop court pour apprécier vraiment cette ville mais c’était déjà chouette de la découvrir.

La prochaine fois, j’irai au port manger des tapas dans une crampotte.

Et vous, quels sont vos endroits préférés à Biarritz ?

 

Faites de beaux voyages en famille à Biarritz !

 

Stéphanie

Vous aimerez peut-être

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.