Europe

Que faire à Barcelone en famille : 11 activités incontournables

21 juin 2022
Les Nains à Montjuic à Barcelone

Hello, hello,

Que faire Barcelone en famille ? Tellement de choses !

Que vous aimiez les activités ludiques, culturelles, les chouettes restaurants, le vélo, les monuments incroyables… vous allez adorer la capitale catalane qui, en plus de tout cela, a le bon goût d’être en bord de mer ! Vous vous voyez déjà sur la plage avec votre pique-nique ? Pas besoin de louer une voiture, le métro vous y amène. C’est pas dingo ça ?

D’ailleurs, les transports vous permettront de visiter la ville facilement. Pour vous y retrouver dans toutes les cartes, je vous ai fait un point dans mes conseils pratiques en plus de notre itinéraire sur 5 jours.

C’était vraiment idéal pour prendre le temps de profiter de tout ce que Barcelone propose, sans courir. Si vous ne voulez pas y passer autant de temps, pas de problème, choisissez les activités qui vous attirent le plus parmi les dix ci-dessous.

Elles sont toutes top avec des enfants.

 

Que faire à Barcelone en famille ?

S’émerveiller devant et dans l’incroyable Sagrada Familia
S’imaginer vivre dans la Casa Battlo de Gaudí
Ou dans la Casa Vicens
Flâner Passeig de Grácia
Se perdre dans le Parc Güell
Faire une balade guidée à vélo 
Prendre de la hauteur à Montjuic
S’initier à l’art de Juan Miró dans sa Fondation
Chiller à la plage de Bogatell
Se défouler dans les parcs
Assister à un match de foot au Camp Nou
Moins top : descendre Les Ramblas

 

S’émerveiller devant et dans l’incroyable Sagrada Familia
Que faire à Barcelone en famille

La première pierre de la Sainte Famille a été posée en 1883 et elle est toujours en construction. Ce projet d’Antoni Gaudí était dingue, sa réalisation l’est tout autant. Que vous aimiez ou non les églises, celle-ci est extraordinaire.

Sagrada Familia(c) iStock

Véritable emblème de Barcelone, au même titre que notre tour Eiffel, ce chef-d’œuvre de l’Art nouveau est aussi époustouflant qu’il est extravagant.

Par son gigantisme

  • 4 500 mètres carré,
  • 18 tours : celle de la Vierge Marie a été achevée le 29 novembre 2021 par la mise en place de son étoile, un véritable événement (il en reste donc trois à terminer),
  • 172,5 mètres de haut pour la tour de Jésus qui sera la plus élevée de la Sagrada Familia.

Par sa beauté

L’extérieur s’apprécie d’abord en prenant du recul pour une vision globale de chaque côté.

Puis en se rapprochant pour distinguer les magnifiques détails des façades qui se dévoilent au fur et à mesure de la visite.

À l’intérieur la nature, si chère à Gaudí, est partout. On passe beaucoup de temps le nez en l’air pour apprécier les plafonds ou les magnifiques vitraux qui subliment la lumière qui passe au travers. L’artiste Joan Vila Grau, qui les a conçus, a fait un travail exceptionnel.

 

Comment faire une chouette visite en famille ?

Pour apprécier ce monument hors du commun à sa juste valeur, réservez une visite avec un guide francophone ! Il saura vous expliquer toute l’histoire et surtout vous montrer les détails que vous n’auriez jamais vus seuls.

José, notre guide, était parfait mais ses coordonnées ne sont plus actives. Je me demande si ce sont ses services que propose le site Les bons plans de Barcelone.

Et si vous voulez voir à quoi ressemblera la Sagrada Familia en 2026 (dâte peu probable de son achèvement)

 

Combien coûte une entrée à la Sagrada Familia ?

Toutes les infos sont sur leur site, n’oubliez pas de prendre vos tickets à l’avance.

-> Plus d’infos et de photos sur mon article sur la Sagrada Familia en famille.

 

S’imaginer vivre dans la Casa Battló de Gaudí
Que faire à Barcelone en famille

Ok je suis une fan inconditionnelle de Gaudí. Mais comment ne pas l’être devant de telles beautés.

La Casa Batlló de Gaudi à Barcelone

Comme la Sagrada Familia, il faut prendre le temps de l’admirer à l’extérieur puis à l’intérieur. Je l’ai déjà visitée deux fois et j’attends avec impatience la troisième étant donné toutes les nouveautés !

Nouveauté 1

Intelligence artificielle, réalité augmenté, son binaural… la Casa Battló propose une nouvelle visite faisant appel à nos cinq sens.

Nouveauté 2

2 000 m2 supplémentaires sont à présent accessibles.

Nouveauté 3

Dome Gaudí est une immersion qui remonte à la naissance du génie de Gaudí. Un espace pour comprendre son rapport particulier à la nature.

Nouveauté 4

L’intelligence artificielle a permis à Refik Anadol de créer Cube Gaudí, ou comment entrer dans la tête de Gaudi pour voir les choses comme lui. Un espace 100% immersif permettant de changer la perception de la réalite ! Fou non ?

Et aussi

Le site annonce des Nuits Magiques, une nouvelle histoire, une nouvelle tablette avec contenu de réalité virtuelle, des technologies numériques donent vie à des installations éphémères autour de la maison…

Toutes ces nouveautés ont permis à la Casa Battló d’être élue meilleur monument au monde aux Remarkable Venue Awards 2021, devant l’Empire State Building ou la Tour de Londres (dont je vous parlais dans mes incontournables à faire en famille à Londres)

On apprend aussi que les propriétaires de la Casa Battló ont fait le choix d’avoir une équipe de personnes neurodiverses au service des visiteurs !

 

Combien ça coûte ?

N’oubliez pas de vous y prendre à l’avance, vous pouvez prendre vos billets ici.

Plus d’infos et de photos de la maison sur mon article consacré à la Casa Battló.

 

Ou dans la Casa Vicens
Que faire à Barcelone en famille

En vrai, il faudrait commencer par la Casa Vicens car c’est la première maison créée par Gaudí, sur commandé de la famille Vicens.

La Casa Vicens de Gaudi à Barcelone

Ce chef d’oeuvre du maitre fait partie des premiers édifices qui ont lancé le mouvement moderniste en Catalogne et en Europe. Au fil du temps un agrandissement et un jardin ont été ajoutés à la maison.

La Casa Vicens, inscrite au Patrimoine mondial de l’Unesco, est depuis longtemps devenue un musée et un espace culturel.

Pour prendre des billets, rendez-vous sur le site de la Casa Vicens.

 

Flâner Passeig de Gràcia
Que faire à Barcelone en famille

Soyons clair, voilà une des plus belles avenues du monde ! Oui rien que ça.

Et c’est une Parisienne qui dit ça (qui n’a, certes, pas une admiration  débordante pour l’avenue des Champs-Élysées).

En 1900, cette belle promenade, qui relie la plaça Catalunya au quartier de Gràcia, est l’avenue la plus importante de la ville. Tous les bourgeois de l’époque veulent y habiter !

Ça on s’en fiche un peu.

Le plus intéressant, c’est qu’on se balade au milieu d’un véritable musée à ciel ouvert.

Les maisons d’architectes

Juste à côté de la Casa Battló se trouvent quatre autres maisons de grands architectes : la Casa Amatller de Josep Puig i Cadafalch, la Casa Josefina Bonet de Marcel-li Coquillat, la Casa Mulleras de Enric Sagnier et la Casa Lleó Morera de Lluís Domènech i Montaner.

Ces cinq maisons forment la Pomme de la Discorde. Ce surnom vient du fait de leur compétition pour des prix d’urbanisme.

(c) Casa Battló

 

Les chefs d’oeuvre de Gaudí

Je vous ai déjà parlé de la Casa Battló.

Pas très loin, à l’angle de Career de Provença, s’élève un autre chef d’oeuvre de Gaudí, la Casa Milà.

Aussi appelée La Pedrera, cette maison de 4 500 m2, répartis sur cinq étages, est incrite sur la liste du Patrimoine Mondial de l’Unesco. Moins connu, la Casa Milà est aussi un centre culturel qui accompagne enfants, adolescents et personnes agées. Et elle propose régulièrement des concerts de jazz !

Les billets sont à prendre sur le site de la Pedrera.

La Pedrera

                                                                                                                                                                                              (c) Casa Battló

Les pavés

À Barcelone, même les pavés sont beaux.

Dingue non ?

On distingue trois types de pavés :

  • la rose de Barcelone : un des symboles de la ville. Elle serait une évolution de la dalle en forme de fleur à 4 pétales présente dans l’entrée de la Casa Amatller,
  • la fleur rouge signale qu’une oeuvre moderniste est à proximité. Ouvrez les yeux !
  • les Panot Gaudí : ces pavés, initialement créés par Gaudí et la Maison Escofet pour les Casa Mila et Battló, ont été adaptés pour un usage extérieur en l’honneur du Maitre.

 

Les lampadaires

On pourrait penser qu’ils ont été imaginés par Gaudí avec ses trencadis blancs.

Ses quoi ?

Ben ses trencadis, ses « genres de mosaïque formée par des morceaux irréguliers de céramique, de marbre ou de verre, très présent dans l’architecture moderniste ».

Les mosaïques que Gaudí adorait et qu’il a mis partout en poussant le truc encore plus loin en utilisant des restes de céramique et de porcelaine.

Donc non, ce n’est pas Gaudí, c’est l’artisite Pere Falqués i Urpí qui a imaginé ces jolis lampadaires.

 

(c) equinoxmagazine

Tout ça pour dire que cette promenade est une merveille, à consommer en balade ou en enchainent les visites.

-> Plus d’infos et de photos sur Passeig de Gràcia dans mon article sur la Casa Battló.

 

Se perdre dans le Parc Güell
Que faire à Barcelone en famille

La place de la Nature du Park Guell à Barcelone

Tout le monde critique le fait que l’entrée de ce parc soit chère, moi la première. Ce n’est d’ailleurs pas prêt de s’arranger car les prix ont augmenté depuis notre dernière visite et un quota maximum d’entrées par an a été décrété. Mais les résidents peuvent bénéficier d’entrées gratuites et ça, c’est plutôt bien

On n’apprécie pas trop non plus que les stations de métro soient si loin des entrées. Ça n’est pas si long et vous pouvez prendre le bus 24 jusqu’à Carretera del Carmel-Park Güell pour éviter les 15 minutes de marches.

J’ai commencé par les trucs qui fachent, passons au fait qu’il est vraiment chouette !

Pourquoi j’aime le Parc Güell ?

Déjà parce qu’Antoni Gaudí a mis 14 ans à créer cet endroit à la demande d’Eusebi Güell !

Ce devait être un parc d’habitations de luxe. Pas de bol, seules deux maisons sur soixante ont été vendues et construites en 1914. Un échec cuisant pour le propriétaire mais pas pour les Barcelonais, puisqu’il l’a offert au conseil municipal de Barcelone à sa mort en 1922.

Les endroits à ne pas manquer :

  • les jolies maisons de l’entrée principale, mais ne faites pas la queue pour visiter celle de droite, ça n’a pas grand intérêt,
  • le double escalier juste après, avec sa célèbre salamandre (ou dragon) en mosaïques,
  • la très belle salle Hypostyle et ses 86 colonnes, parfaite pour un cache-cache mais n’oubliez pas de lever les yeux,
  • la non moins magnifique Place de la Nature (anciennement théâtre grec), où il est agréable de faire une petite pause tout en admirant la vue.

Si vraiment vous ne voulez pas entendre parler de la partie payante, vous pouvez toujours vous balader dans les 17 hectares de la partie gratuite. C’est dans cette réserve naturelle urbaine que se trouvent les très beaux jardins autrichiens et la maison où vécu Gaudí pendant 20 ans (cette visite est payante).

 

Combien coûte l’entrée au parc Güell ?

Adulte : 10 euros ; Enfant de 7 à 12 ans et +65 ans : 7 euros ; Gratuit jusqu’à 6 ans.

N’oubliez pas de prendre vos billets pour entrer au Parc Güell avant d’y aller.

-> Plus d’infos et de photos dans mon article consacré au Parc Güell.

 

Faire une balade guidée à vélo
Que faire à Barcelone en famille

Les chouettes visites de Lucie

Le vélo est une façon très agréable de découvrir une ville. On peut en louer et se perdre dans la ville, comme nous l’avons fait à Venice Beach. Ou on se laisse guider, comme à Amsterdam.

Lucie propose des balades en français et hors des sentiers battus. Lors de notre séjour, nous avons suivi Olivier qui nous a guidé et raconté 1001 histoires et anecdotes pendant trois heures.

Il nous a proposé de commencer par le bord de mer, avant qu’il soit pris d’assaut par les vacanciers. Nous avons parcouru plusieurs kilomètres entre l’hôtel W et la baleine de bronze de Franck Gehry, un des symboles de la Barcelone post-olympique.

 

Nous nous sommes ensuite dirigés vers une autre icône de la ville, l’Arc de Triomf.

Construit en 1888 pour l’Exposition universelle, il a ensuite été déplacé dans le Parc de la Ciutadella. C’était très animé devant l’Arc de Triomf car coïncidence, le 15 avril était la journée internationale de la bicyclette !

 

Au cœur du quartier El Born se trouve un espace inattendu : le Born Cultural Center.

À l’origine, c’était un marché alimentaire couvert. Il a été abandonné lorsque le Mercaban a ouvert en 1971. Tombé en ruine, des travaux ont commencé en 2002 pour le transformer en bibliothèque. Mais surprise, des restes de Barcelone datant du XVIIIᵉ siècle y étaient cachés.

La bibliothèque est devenue le Centre culturel El Born en 2013.  

Je vous recommande de venir vous perdre dans ce quartier connu pour ses rues médiévales, ses cafés et ses bars qui s’animent le soir. Nous voulions revenir, mais nous n’avons finalement pas eu le temps.

Pour rentrer, nous sommes repassés par le bord de mer et devant la Cara de Barcelona (le visage de Barcelone) créée par Roy Lichtenstein au moment des Jeux Olympiques et réalisée par Diego Delgado entre 1991 et 1992.

 

Cette balade a été très agréable grâce à Olivier qui a su s’adapter à tous.

Même Petit Nain aurait bien continué toute la journée.

 

Combien ça coûte cette balade guidée à vélo ?

Adulte : 24 euros ; Ados (14-19 ans) : 18 euros ; Enfant (5-13 ans) : 14 euros ; gratuit pour les moins de 5 ans.

  • Les balades durent 3 heures,
  • Possibilité d’avoir un vélo avec carriole,
  • Plusieurs types d’itinéraires sont possibles.
  • Le rendez-vous du matin est à 10h, Carrer Escudellers 48,  devant la boutique Green Bikes.

Plus d’infos sur le site et sur instagram.

 

Prendre de la hauteur à Montjuic
que faire à Barcelone en famille

Vous ne pouvez pas louper ce quartier, et ce, pour plusieurs raisons !

Aller au sommet et redescendre par les jardins

Situé sur une colline, il faut prendre le funiculaire à la station Paral-lel (même ticket si vous êtes déjà dans de métro) pour atteindre son point culminant à 170 m de hauteur.

C’est déjà une aventure pour les enfants !

Arrivés à la station Parc de Montjuic, vous avez deux possibilités : monter à travers les jardins ou prendre le téléphérique.

Nous avons pris l’option fainéants, malgré le prix un peu élevé pour une courte ascension de 750 m. Pour ne pas faire la queue, prenez vos billets en ligne ! Si, comme nous, vous y allez sur un coup de tête, ne prenez pas le retour. Redescendez par les jardins et faites ainsi une jolie balade.

 

Une fois qu’on y est, la vue est imprenable sur Barcelone et la mer.

Arrivés en haut, nous n’avons pas visité le château, nous l’avons juste contourné et avons parcouru les jardins pour redescendre.

 

Alors que nous cherchions un métro ou un bus pour rentrer, nous sommes tombés sur une petite aire de jeux.

Et hop, une pause Ninja Warriors.

 

Finir en beauté par la Fontaine magique

Cette fontaine (derrière les 4 colonnes sur la photo du milieu), construite en 1929 pour l’Exposition universelle, est la base d’un ensemble qui comprend de nombreux bassins et cascades entre le Musée National d’Art de Catalogne (MNAC pour les intimes) et la Place d’Espagne.

 

Bon, la vraie magie s’opère surtout la nuit : tout s’illumine et c’est un véritable spectacle son et lumière autour de l’eau. Ce spectacle – gratuit – est proposé certains soirs en fonction de la période de l’année.

J’avais bien repéré qu’il existait, mais je me suis trompée de jour (voilà, voilà). Pour ne pas le louper, toutes les dates sont .

Cette balade a duré environ 2h30 et elle était parfaite.

 

Montjuic, c’est aussi

Ce quartier est vraiment riche et aurait sans doute mérité qu’on s’y attarde un peu plus :

  • le château de Montjuic : aujourd’hui propriété de la ville, il a connu pas mal de rebondissements depuis la préhistoire. Son mirador offre un panorama 360 sur Barcelone. Actuellement on peut y voir une exposition sur le funiculaire.
  • le Palais National qui abrite le musée national d’art de Catalogne,
  • le Jardin botanique a fêté ses 20 ans en 2019. On peut y voir les plantes du patrimoine naturel de la Catalogne mais aussi des collections de plantes méditerranéennes du monde entier ! Des visites guidées et ateliers sont proposés.
  • le stade Olympique : pour les grands concerts !
  • le poble espanyol : ce typique village espagnol a été construit pour l’exposition universelle en 1929. Aujourd’hui le sit a pour vocation d’offrir des expériences culturelles et de loisirs (pas mal de concerts en plein air) à tous les publics dans un site historique, unique à Barcelone
  • et la Fondation Joan Miró que nous avons visitée plus tard car elle était fermée lors de notre balade à Montjuic.

 

S’initier à l’art de Juan Miró dans sa Fondation
Que faire à Barcelone en famille

Créé par Joan Miró lui-même, cette fondation est très chouette à visiter avec des enfants : formes rigolotes, couleurs pétantes, les oeuvres du maître ne laissent pas indifférents.

La Fondation Miro à Barcelone

J’ai choisi de faire cette visite sans guide, juste pour regarder, s’interroger avec eux sans essayer de comprendre à tout prix. Et c’était très bien comme ça.

Des expositions temporaires d’artistes contemporains complètent cette parenthèse miresque (oui j’invente).

L’entrée est à 13 euros pour les adultes, gratuits pour les moins de 15 ans (fermeture le lundi).

Pour prendre des billets, par ici.

-> Plus d’infos et de photos dans mon article sur la Fondation Miró.

 

Assister à un match de foot ou visiter le Camp Nou
Que faire à Barcelone en famille

Le Camp Nou fait partie des stades mythiques pour les amateurs de foot.

Népoux avait pris des places, bien avant notre séjour, pour un match Barça-Valence. Les places les moins chères étant déjà très chères, nous étions tout en haut, là où les joueurs sont si petits qu’ils se ressemblent tous. Pas de problème pour les Nains qui les reconnaissaient à leur numéro (autant vous dire que ça ne m’aide pas).

Nous étions également tout en haut quand nous avons assisté à un match de base-ball à San Francisco, sauf que les billets avaient coûté 5 $.

Il pleuvait assez fort quand nous sommes arrivés, mais elle s’est miraculeusement arrêtée au début du match. Et heureusement, car j’aurais apprécié moyennement de passer le match trempée.

Les Nains ont bien sûr adoré ce moment.

Le match était intéressant (comprendre il y a eu des buts) et même si je ne suis pas fan de foot, j’avoue que je me prends au jeu à chaque fois que je vais dans un stade. Le Barça a gagné 2 buts à 1 (buts de Suarez et du Français Umtiti – enfin je crois) 🙂

 

Combien ça coûte un match au Camp Nou ?

Nos quatre places en haut des gradins ont coûté environ 200 euros 😯

Si cela vous vente, programme et billets sont disponibles sur leur site.

Et s’il n’y a pas de match, vos petits footballeurs seront sans doute ravis de visiter le stade. Vous pouvez réserver les billets ici. J’ai vu qu’ils organisaient aussi des matchs avec des amateurs pour la modique somme de 300 euros par personne. Je suppose que c’est une expérience pour les fans mais bon 300 euros pour 90 minutes… Le prochain est le 22 juin !

 

Chiller à la plage de Bogatelle
Que faire à Barcelone en famille

Cinq ans après je ne me lasse toujours pas de dire qu’à Barcelone, on va à la plage en métro.

Sur la plage de Bogatell à Barcelone

Depuis Barcelone, j’ai pu constater que ce n’était pas le seul endroit où c’est possible. En effet des stations sont proches de Copacabana, Ipanema et sans doute Leblon à Rio et nous sommes allés à la plage en bus à Marseille.

Mais revenons à Barcelone.

Beaucoup s’accordent à dire que les plus belles plages de Barcelone sont

  • Barceloneta,
  • Nova Icaria,
  • Somorrostro,
  • Bogatell,
  • Mar Bella.

Nous n’en avons fait qu’une, celle de Bogatell sur les conseils de Barcelonaises d’adoption.

Et c’était un très bon choix.

Le sable est blond, la mer transparente, les enfants ont pu jouer au foot tranquillement car elle est moins fréquentée que Barceloneta, la plus populaire. Et ça c’est drôlement bien.

-> Plus d’infos pour y aller et de photos dans mon article sur la plage de Bogatell et le parc Güell.

 

Se défouler dans les parcs
Que faire à Barcelone en famille

Les parcs ne manquent pas à Barcelone ! Je n’en citerai que deux :

Le parc de la Ciutadella

Situé dans le centre, c’est le plus grand parc de Barcelone. On aime sa cascade monumentale, un étang, un jardin à l’anglaise et beaucoup d’arbres et d’espace pour se promener.

Nous y sommes passés lors de notre balade à vélo. J’y serais bien retourné mais le temps a manqué.

 

Le parc Juan Miró

C’était le parc juste à côté de notre appartement, situé dans le quartier de l’Eixample. Connu pour la sculpture « Femme et oiseau », de 22 mètres de hauteur, qui y trône, il était parfait pour que les enfants puissent se défouler.

 

Le truc bof : descendre Les Ramblas
Que faire à Barcelone en famille

On les surnomme les Champs-Élysées barcelonais et j’avoue que je ne comprends pas vraiment pourquoi. Pour le nombre de touristes peut-être.

Certains disent que la Boqueria, le marché super touristique, est top. J’ai surtout trouvé qu’il y avait du monde.

Le seul truc chouette, c’est de partir à la recherche de la Mosaic del Pla de l’Os, une grande mosaique réalisée par Joan Miro.

Marcher sur une oeuvre de Miro sur les Ramblas à Barcelone

 

Alors Barcelone avec des enfants, bien ou ?

SUPER bien.

Barcelone est une ville idéale pour un séjour en famille. Que vous ayez 2, 3, 7 jours ou plus, impossible de s’ennuyer. Les enfants ont aimé la capitale catalane autant que nous. Alors oui, ils ont préféré Camp Nou à la balade sur Passeig de Gràcia mais il en faut pour tous les goûts !

Un programme réussi est toujours un savant équilibre entre les activités culturelles, les moments fun et du temps pour chiller… Là je crois qu’on avait vraiment de tout et comme Barcelone est facile à vivre avec des enfants, cela ne pouvait être que chouette.

 

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser en commentaire.

 

Prenez soin de vous, inspirez-vous et créez-vous de chouettes souvenirs en famille.

 

Stéphanie

La balade à vélo a été réalisé en partenariat avec Lucie. Merci Lucie 🙂

Vous aimerez peut-être

2 Commentaires

  • Répondre isa-monblogdemaman 22 mai 2018 à 15 h 17 min

    Juste merci pour le bon plan parce que c’est vraiment génial la balade guidée à vélos ! Et je me demandais si tu prenais des notes pour tes billets. Ils sont tellement bien documentés que j’apprends encore des trucs alors que je reviens de Barcelone !

    • Répondre Stéphanie 22 mai 2018 à 23 h 35 min

      merci Isa.
      Je prends des notes et je vérifie certains points aussi pour compléter 🙂

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.